Survivante d’un cancer, l’actrice Christina Applegate révèle souffrir d’une sclérose en plaques

Delphine DE FREITAS
Publié le 10 août 2021 à 14h41
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

COURAGE – La star de la série Netflix "Dead to me" a annoncé sur Twitter avoir été diagnostiquée "il y a quelques mois". "La route a été semée d’embûches", écrit celle qui a subi une double mastectomie en 2008.

Elle se fait rare sur les réseaux sociaux. Mais c’est là qu’elle a choisi de partager la nouvelle qui chamboule désormais son quotidien. S’adressant à ses "amis" sur Twitter, Christina Applegate a annoncé mardi 10 août qu’elle vivait désormais avec une sclérose en plaques. 

"J’ai été diagnostiquée il y a quelques mois. Ça a été un étrange voyage. Mais j’ai été soutenue par des gens que je connais qui souffrent aussi de cette maladie", explique l’actrice américaine de 49 ans. Un clin d’œil sans doute à la comédienne Selma Blair avec qui elle a joué dans le film Allumeuses en 2002 et qui a annoncé en 2018 être atteinte du même mal.

"La route a été semée d’embûches. Mais comme nous le savons tous, la route ne s’arrête pas. À moins qu’un connard ne la bloque", écrit Christina Applegate qui appelle désormais au respect de sa vie privée. Une leçon de courage de la part de l’actrice révélée par la sitcom Mariés, deux enfants dans les années 1990, qui a été l’une des rares célébrités hollywoodiennes à médiatiser son combat contre un cancer du sein en 2008. Christina Applegate avait évoqué dans la presse la double mastectomie qui lui avait sauvé la vie,  cinq ans avant qu’Angelina Jolie ne subisse la même opération de manière préventive

Lire aussi

Une procédure vécue à son tour par Jen, le personnage qu’elle incarne dans la série Netflix Dead to me. "C’est quelque chose d’incroyablement douloureux à vivre. C’est une amputation d’un morceau de vous. C’est ce qui fait en partie de vous une femme et je voulais être honnête", racontait-elle à The Hollywood Reporter au printemps 2019. Sa franchise au sujet de sa sclérose de plaques a été accueillie avec beaucoup d’émotion sur les réseaux sociaux, où les messages de soutien se multiplient.


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Articles