"Je veux laisser quelque chose à mes enfants" : Sylvester Stallone, 76 ans, réclame les droits de "Rocky"

Jérôme Vermelin
Publié le 18 juillet 2022 à 12h22
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Dans un message posté sur Instagram, Sylvester Stallone s’en prend à Irwin Winkler, le producteur de la saga "Rocky".
L’acteur explique qu’on l’a privé des droits du personnage qu’il a créé au début de sa carrière.
Une sombre affaire de gros sous qui compromet sans doute un ultime retour du boxeur sur grand écran.

Pour beaucoup, c’est le double de Sylvester Stallone. Le 3 décembre 1976, le public américain fait connaissance avec Rocky Balboa, un boxeur amateur de Philadelphie qui va sortir de la misère en affrontant Apollo Creed, le champion du monde de boxe. L’acteur, qui a écrit le scénario, s’est en partie inspiré de sa jeunesse dans le quartier pauvre de Hell’s Kitch, à New York, et des moqueries qu’il a subies à cause de sa paralysie faciale, liées à des complications lors de sa naissance. 

Couronné par l'Oscar du meilleur film, Rocky aura sept suites, en incluant les deux spin-off récents consacrés au fils d’Apollo, incarné par Michael B. Jordan. Un troisième, réalisé par ce dernier, doit sortir en novembre prochain. Ce sera aussi le premier de la saga dans lequel Sylvester Stallone n’apparaîtra pas, même s’il est crédit en tant que producteur. Faut-il y avoir le résultat d’une sombre affaire de gros sous ? 

Chaque mot, chaque syllabe, chaque erreur grammaticale vient de moi

Sylvester Stallone en 2019 dans "Variety"

Dans un message d’une rare virulence, posté sur Instagram dimanche, Sylvester Stallone, 76 ans, s’en prend au producteur Irwin Winkler, 91 ans, l’accusant de le priver des droits de sa création depuis 47 ans. "J’aimerais qu’il me rende le peu qu’il me reste de mes droits, avant de les transmettre uniquement à ses enfants. Je pense que ce serait un geste juste de la part d’un gentleman de 93 ans", écrit-il en légende d’un dessin qui représente Winkler… en serpent.

"C’est un sujet douloureux qui me dévore l’âme, parce que je veux laisser quelque chose de Rocky à mes enfants", poursuit l’acteur, qui est papa de trois filles, Sophia Rose, Sistine Rose et Scarlet Rose, fruits de son mariage avec Jennifer Flavin. Avec sa première épouse, Sasha, il a eu deux fils, Seargeoh, qui est autiste, et Sage, décédé en 2012 à l’âge de 36 ans.

Ce n’est pas la première fois que Sylvester Stallone s’en prend à Irwin Winkler sur ce sujet visiblement épineux. "J’ai zéro droit sur Rocky", révélait-il en 2019 dans Variety. "Chaque mot, chaque syllabe, chaque erreur grammaticale vient de moi (...) C’est choquant, mais on m’a toujours dit : ‘tu as été payé, de quoi est-ce que tu te plains ?' J’étais furieux", racontait la star, avouant avoir fait preuve de naïveté à l’époque du premier film.

Lire aussi

À l’époque, l’entourage du producteur était tombé des nues, répondant que Sylvester Stallone avait gagné des dizaines de millions de dollars en cachets et en pourcentage sur les recettes. Dans le même entretien, on apprend que l’acteur planchait sur un nouvel opus qu’il comptait diriger et interpréter, où le vétéran prendrait un jeune boxeur en situation irrégulière sous son aile. Un projet qui pourrait ne jamais voir le jour… à moins d’un gros chèque ?


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info