Succession de Johnny Hallyday : le grand déballage

Sylvie Vartan : "David et Laura ne sont pas intéressés par l'argent"

La rédaction de LCI
Publié le 19 juin 2018 à 8h25
Sylvie Vartan : "David et Laura ne sont pas intéressés par l'argent"

Source : ABACA

JOHNNY - La chanteuse s'est confiée ce mardi dans les colonnes du "Parisien". L'occasion de revenir sur la succession de la star et le conflit qui épouse Laeticia Hallyday à David et Laura.

"Quand il y a deux amours qui se conjuguent, c’est plus fort et difficile." Trois mois après son passage au Grand Rex et l'hommage qu'elle a rendu à Johnny Hallyday, Sylvie Vartan sort du silence. Dans une interview accordée au Parisien, l'ancienne épouse du chanteur revient sur les derniers rebondissements dans la succession.

Le premier jugement sur le testament ? Il "est correct, j’ai trouvé. Il ne remet pas du tout en question le fait que les enfants (NDLR : David et Laura) obtiennent le droit moral sur son œuvre. Ils ne sont pas intéressés par l’argent, mais par le côté artistique de leur père, un énorme artiste." Avant d'ajouter au Parisien : "Il y a beaucoup de mains tendues, mais la réalité est toute autre. Attendons patiemment, sans s’énerver."

Sylvie Vartan fait revivre Johnny Hallyday au Grand Rex à ParisSource : JT 20h WE
JT Perso
Lire aussi

"Non, je n’ai pas envie de frapper à la porte de Laeticia"

Des mains tendues, tout dépend dans quel sens. Interrogée sur sa présence à Los Angeles, la même ville que Laeticia Hallyday, et la possibilité d'aller taper à sa porte, Sylvie Vartan répond : "Non, je n’ai pas envie de frapper à sa porte. Je ne frappe à aucune porte." Concernant son fils David, l'égérie des sixties assure : "Depuis qu’il est petit, il est fort, sensible, discret. La façon dont il se conduit, je suis très fière de lui. Il est blessé mais il a une grande force mentale."

Interrogé sur ce qu'elle a fait à l'occasion du 75ème anniversaire de Johnny Hallyday, qui a eu lieu la semaine dernière, la chanteuse botte en touche : "Ça relève de l’intime. Quand on a aimé les gens, on les porte toujours en soi. C’est toujours très difficile d’imaginer que Johnny n’est plus là. On ne se voyait pas très souvent, mais on savait qu’on pouvait se voir à tout moment et c’est difficile."


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info