Ce jeudi, TF1 poursuit la diffusion de la très attendue quatrième saison de sa série à succès.
Au menu, un épisode inédit et réjouissant dans lequel les personnages vont voyager dans le temps.
Pierre Laugier, un des producteurs de "HPI", revient pour TF1info sur le succès de la série et ce que nous réserve la suite.

Ils ne sont jamais à court d'idées. Alors que HPI a fait un retour en fanfare sur TF1 le 9 mai dernier, les scénaristes de la série ont concocté ce jeudi un troisième épisode insolite qui devrait ravir les fans puisque les héros de la fiction vont voyager dans le temps. Durant son enquête sur la mort d'un auteur de romans policiers âgé de 85 ans, retrouvé sans vie dans une pièce secrète de son domicile, Morgane Alvaro apprend qu'une étrange femme hanterait les lieux et tuerait ses habitants. 

Afin de comprendre l'origine de cette légende, la consultante va voyager à travers plusieurs époques. Un épisode réjouissant qui nous plonge dans la relation profonde qui unit Morgane et Karadec, comme nous l'a confié Pierre Laugier, un des producteurs de HPI.

On a toujours la pression de se renouveler sans se répéter
Pierre Laugier

Le succès de HPI ne se dément pas. Cela met-il une pression en plus ? 

Oui, on a toujours la pression de se renouveler sans se répéter. Mais en même temps, j’ai le sentiment que cette saison apporte son lot de surprises, de rebondissements et de nouveautés autant sur les personnages que sur les enquêtes et la manière de les raconter. C’est aussi une saison un peu exceptionnelle, parce que Morgane est enceinte.

Une héroïne de fiction enceinte, c'est rare, non ? 

Oui, c'est rare. Ça me fait penser à Frances McDormand qui jouait une flic enceinte dans Fargo. La principale enquête de cette saison, c'est de découvrir qui est le père du bébé de Morgane. C’est une enquête à part entière. Je salue à nouveau le travail des auteurs qui rivalisent chaque année d’imagination pour créer de nouvelles situations qui vont explorer la relation entre Morgane et Kardec et étoffer les personnages secondaires. 

Morgane garde cette puissance punk de faire ce qu’elle veut, quand elle veut
Pierre Laugier

Une héroïne enceinte de trois pères potentiels, ce n'est pas un peu punk pour TF1 ?

(Rires) Morgane a une énergie féminine très forte, elle est libre et c’est ce qui la rend attachante. Ça lui coûte dans sa vie de tous les jours, elle rencontre beaucoup de difficultés et de chagrins, mais elle garde cette puissance punk de faire ce qu’elle veut, quand elle veut. Au fond, elle est toujours bien intentionnée, même si parfois ça déborde. Mais il y a une vraie dimension morale dans ce personnage, c’est une vraie héroïne. 

La relation entre Morgane et Karadec est-elle toujours aussi le moteur de la série ? 

Oui et le troisième épisode va, j'espère, capter le public car il entre vraiment dans la relation profonde qui unit Morgane et Karadec, dans cette histoire d’amour tumultueuse entre deux personnages très différents, mais qui, dans leur moi profond, ne cessent de se rencontrer. Je trouve que Mehdi Nebbou et Audrey Fleurot forment un des couples les plus glamours des séries actuelles. On a très envie de les voir continuer à se chamailler et se retrouver.

La frustration fait aussi partie de l’expérience d’un téléspectateur
Pierre Laugier

Les quatre premiers épisodes de cette saison sont diffusés en mai et les quatre suivants en septembre. C'est assez exceptionnel. Pourquoi ce choix ?

L’exception, c'est de livrer huit épisodes de qualité par an. Depuis le début, on se met une grande pression pour tenir sur l’écriture, mais aussi sur la disponibilité des comédiens qui ont tous d'autres projets à côté.  Cette saison, on avait besoin de se donner un petit peu d’air pour travailler sur la suite et réussir notre coup. On a préféré prendre notre temps pour livrer les meilleurs épisodes qui soient et ne pas faire de concessions. 

N'avez-vous pas peur que ça perturbe les téléspectateurs ?

Si, mais en même temps, on peut aussi se dire que ça va créer de l’attente. La frustration fait aussi partie de l’expérience d’un téléspectateur. J’espère que le plaisir restera intact pour les fans. Et puis les trois premières saisons sont disponibles sur TF1+ pour ceux qui s’impatientent !

Qui décidera de la fin de la série : la production, Audrey Fleurot ou la chaîne ? 

On s'est tous entendus pour faire cette série dans la joie et le plaisir pour livrer chaque fois la meilleure saison possible. Aujourd’hui, on a presque le sentiment que c’est Morgane et Karadec qui vont décider s'il y a encore des choses à raconter ! La quatrième saison est quasiment terminée, la cinquième est en réflexion sur l’écriture. Évidemment, la grossesse de Morgane nous pousse à penser à ce qui va se passer après. Mais il est trop tôt pour trancher d’un côté ou d’un autre. La saison cinq sera une saison clé, c'est certain.  


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info