"The Walking Dead" saison 5 épisode 7 : la tension monte avant le drame

Jérôme Vermelin
Publié le 25 novembre 2014 à 13h32
"The Walking Dead" saison 5 épisode 7 : la tension monte avant le drame

ATTENTION SPOILERS – Avant-dernier épisode avant la pause hivernale, "Crossed" raconte, en parallèle, les quatre intrigues développées depuis le début de la saison 5. Un patchwork périlleux, à la fois intense et frustrant. Explications.

Depuis qu'il a pris les commandes de The Walking Dead, le showrunner Scott Gimple a imposé un nouveau style d'écriture à la série, consacrant des épisodes entiers à certains personnages a priori secondaires, tout en tissant une intrigue qui réunit l'ensemble du casting, tôt ou tard. C'est encore le cas avec cette saison 5, qui a débuté par l'évasion de Rick, Daryl, Michonne et co du Terminus, au cours des trois premiers épisodes. Puis s'est focalisée sur Beth, prisonnière du Grady Memorial Hospital dans l'épisode 4 , avant d'explorer la relation tragi-comique d'Abraham et Eugene, dans l'épisode 5 .

L'épisode 6 était lui consacré au duo Daryl-Carol, deux vétérans de la série, sur la piste des ravisseurs de Beth. L'épisode 7, intitulé "Crossed", fait le point sur toutes ces histoires parallèles, plus une nouvelle, via un montage éclaté pour le moins périlleux suivant l'intérêt qu'on porte aux uns et autres. Et à l'intensité des enjeux dramatiques. Jugez plutôt...

Rick et Daryl veulent sauver Beth et Carol...
… mais ils ne sont pas d'accord. Frères de sang, les deux beaux gosses de la série ont un plan différent pour tirer d'affaire leurs amies. Le shérif a une approche quasi-militaire, quadrillant les lieux comme s'il s'apprêtait à faire le siège de Guantanamo. Sur l'influence de Tyreese, le second voudrait kidnapper des policiers. Et les échanger avec Beth et Carol. La force ou la diplomatie ? Depuis l'assaut de la prison par le Gouverneur, le shérif Grimes a hélas compris la marche à suivre dans ce monde de fous. Et le mauvais tour que joue l'un des otages à Sasha, dans les ultimes secondes, en est la triste preuve. La semaine prochaine, c'est sûr, il faudra faire parle la poudre comme dans un bon vieux western.

Beth veut sauver Carol...
…. mais manque de la faire tuer. Sa vieille amie hospitalisée dans un état grave, Beth défie Dawn, lorsque l'un de ses sbires suggère de débrancher les machines qui la maintiennent en vie, pour faire des économies d'énergie. "Le magnétoscope que vous utilisez chaque jour consomme davantage", se révolte la jolie blonde. "Tu viens de signer l'arrêt de mort de cette femme", lui annonce la méchante flic... avant de lui confier la clé de l'armoire à pharmacie. Dawn joue-t-elle un double jeu ? Avec qui ? Dans quel but ? Toujours est-il que le Dr Stevens prescrit une piqure qui devrait sauver Carol. En dépit des allers retours entre les différentes intrigues, on retrouve l'atmosphère étouffante de l'épisode 4, le meilleur de la saison à ce jour.

Abraham fait la tronche...
… et Tara joue au yoyo. C'est le segment le moins passionnant de tous. Depuis qu'il a appris qu'Eugene n'était qu'un pauvre imposteur, avant de l'assommer, Abraham est resté prostré, à genoux, au milieu de la route. Tandis que Maggie essaie de pousser le géant à moustache à sortir de sa torpeur, Glenn, Rosita et Tara partent pêcher du poisson, l'occasion de faire plus ample connaissance. Face au cauchemar du Grady Memorial Hospital, où au dilemme tactique de Rick et Daryl, les confidences de Rosita sur sa vie d'avant sont bien mièvres. Tout comme cette pauvre Tara, condamnée à tenir la chandelle. Et qui découvre, hourra !, un yoyo dans le sac d'un walker.

Le père Gabriel se fait la malle...
… mais n'ira pas très loin. Avant de repartir à Atlanta, Rick a demandé à Michonne de prendre soin de Carl et de bébé Judith, à l'abri de l'église du père Gabriel. Mais c'est sûrement ce dernier qui a le plus besoin d'aide. Totalement flippé depuis le massacre des cannibales, hanté par le souvenir des paroissiens qu'il a laissé mourir, le religieux prend la poudre d'escampette, via le plancher sa chambre. Dans la nature, il se retrouve vite confronté à un walker, qu'il maîtrise comme il peut. Jusqu'à quand ?

Au final, cet épisode à la structure éclatée prépare le téléspectateur pour un épisode 8 qui risque de faire date dans l'histoire de la série. D'après les rumeurs, l'un des personnages qu'on vient de citer, au moins, devrait faire ses adieux, comme ce fut le cas pour le sage Hershel à la moitié de la saison 4. Il faudra ensuite attendre jusqu'à février pour connaître les conséquences du drame qui s'est joué sous nos yeux... forcément horrifiés.


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info