Tir mortel d’Alec Baldwin : la sulfureuse armurière Hannah Guttierez-Reed a rendez-vous au tribunal

Publié le 21 février 2024 à 18h09

Source : TF1 Info

Hannah Guttierez-Reed est poursuivie pour homicide involontaire après la mort de la directrice de la photo Halyna Hutchins sur le tournage du film "Rust", en 2021.
Cette armurière de 26 ans était responsable du revolver chargé à balles réelles que maniait l'acteur Alec Baldwin.
D'après les enquêteurs, la jeune femme est soupçonnée d'avoir consommé de la drogue la veille du drame.

Va-t-on enfin savoir comment la directrice de la photo Halyna Hutchins a pu trouver la mort sur un plateau de cinéma ? Le procès de l’armurière Hannah Guttierez Reed, poursuivie pour homicide involontaire, s’ouvre ce mercredi 21 février devant un tribunal de Santa Fe au Nouveau-Mexique. Depuis le drame, survenu le 21 octobre 2021 sur le tournage du film Rust, cette technicienne de 26 ans assure ne pas savoir comment des balles réelles se sont retrouvées dans le revolver utilisé par l’acteur Alec Baldwin. 

Dans cette affaire qui a fait la Une des médias du monde entier, une première condamnation a été prononcée en mars 2023. Poursuivi pour négligence, l’assistant Dave Halls, 63 ans, a écopé de six mois de prison après avoir accepté de plaider coupable. Son tort ? Avoir donné l’arme à l’acteur de 63 ans en lui assurant qu’elle était "froide", ce qui signifie dans le jargon qu’elle contenait des balles à blanc. Sauf que ce n'était pas le cas.

"La gueule de bois" le jour du drame ?

La responsable de l’ensemble des armes utilisées sur le tournage de Rust, c’est donc Hannah Guttierez Reed, la fille d’un armurier expérimenté de Hollywood qui a notamment travaillé sur les films de Quentin Tarantino. Suite à l’accident, plusieurs sources anonymes ont signalé des manquements aux règles de sécurité de la part de la jeune femme sur plusieurs tournages auxquels elle avait participé. Mais ce n'est pas tout.

La longue enquête menée par la police de Santa Fe ces derniers mois a révélé que l’armurière consommait de la cocaïne, du cannabis et de l'alcool en dehors de ses heures de travail, et avait probablement la gueule de bois le jour du drame. Les procureurs en charge de l’affaire mettent ainsi en avant des SMS où elle parle de sa consommation de drogue.

Accident mortel : Alec Baldwin s'exprime pour la première foisSource : JT 13h WE

Plus grave encore, Hannah Guttierez Reed est soupçonnée d'avoir confié un sachet de cocaïne à un membre du tournage pour empêcher les enquêteurs de le trouver. "Ils n'ont aucune preuve que cela s'est réellement produit", s’est indigné la semaine dernière Todd Bullion, l’avocat de la jeune femme. En cas de condamnation, elle risque jusqu’à 18 mois de prison.

Au tribunal de Santa Fe, sa défense prévoit de plaider la thèse d'un accident survenu à cause de la pression exercée par la production du film, qui devait être tourné en seulement 21 jours avec un budget relativement modeste de 7 millions de dollars. Elle affirme également que la jeune femme avait demandé à Alec Baldwin de s'entraîner au maniement des armes, une demande qui a été rejetée.

La teneur des déclarations de Hannah Guttierez Reed dans les jours qui viennent pourrait peser lourd pour l’acteur, par ailleurs producteur du film. Depuis le départ, il affirme ne pas avoir pressé la détente, une théorie battue en brèche par les analyses balistiques qui montrent qu’il a forcément dû effectuer une pression sur l’arme, même minime.

Alors que les procureurs avaient renoncé à le poursuivre dans un premier temps, ils ont finalement décidé de l'inculper lui aussi pour homicide involontaire en janvier dernier. Convoqué pour une audience préliminaire la semaine dernière, il a renoncé à s’y rendre, laissant le soin à ses avocats de plaider non coupable.


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info