Tir mortel sur le tournage de "Rust" : l'armurière du film condamnée pour homicide involontaire

par D.D.F. avec AFP
Publié le 7 mars 2024 à 7h51

Source : JT 20h WE

Accusée de négligences répétées par les procureurs ayant causé la mort de la directrice de la photographie Halyna Hutchins en 2021, Hannah Gutierrez-Reed a été jugée coupable par un tribunal du Nouveau-Mexique mercredi.
Elle encourt jusqu’à 18 mois de prison mais ne connaîtra pas sa peine tout de suite.
L’acteur Alec Baldwin, qui tenait l’arme au moment du drame, devrait être jugé en juillet.

Elle était la première à être jugée dans l’affaire qui a secoué Hollywood. Hannah Gutierrez-Reed, l’armurière du film Rust, a été jugée coupable d’homicide involontaire mercredi 6 mars par un tribunal de Sante Fe, au Nouveau-Mexique. Elle a en revanche été acquittée pour falsification de preuves, précise CNN, alors qu'elle était accusée d'avoir dissimulé de la cocaïne, qu'elle consommait en dehors de ses heures de travail, après le drame. 

La jeune femme de 26 ans, qui n’a pas pris la parole lors de son procès, "n’a montré aucune émotion à l’énoncé du verdict", ajoute la chaîne américaine selon laquelle l’accusée a été placée en détention. Sa peine, pouvant aller jusqu’à 18 mois de prison et 5000 dollars d’amende, sera communiquée ultérieurement. 

Hannah Gutierrez-Reed, armurière du film "Rust", a été déclarée coupable d'homicide involontaire le 6 mars 2024 par un tribunal de Santa Fe.
Hannah Gutierrez-Reed, armurière du film "Rust", a été déclarée coupable d'homicide involontaire le 6 mars 2024 par un tribunal de Santa Fe. - POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Responsable des armes sur ce film doté d’un budget serré, Hannah Gutierrez-Reed était accusée de négligences répétées par les procureurs. En octobre 2021, la directrice de la photographie Halyna Hutchins avait été tuée par balle après un coup de feu tiré par l’acteur Alec Baldwin. L’arme était censée ne contenir que des balles à blanc. Lui aussi blessé, le réalisateur Joel Souza a témoigné lors du procès qui a tenté de comprendre comment cette munition avait pu se retrouver sur le plateau en dépit des règles de sécurité de l’industrie du cinéma.

Si elle ne vérifie pas les munitions factices (...) C'est un jeu de roulette russe qui s'engage à chaque fois qu'un acteur porte une arme
La procureure Kari Morrissey

"Cette affaire concerne des défaillances de sécurité constantes et sans fin qui ont entraîné la mort d'un être humain et ont failli en tuer un autre", a notamment déclaré la procureure spéciale Kari Morrissey lors de son réquisitoire mercredi. Selon elle, l'armurière a apporté des balles réelles sur le plateau sans avoir effectué les contrôles nécessaires. "Si elle ne vérifie pas les munitions factices (...) pour s'assurer qu'il s'agit bien de balles à blanc, (...) c'est un jeu de roulette russe qui s'engage à chaque fois qu'un acteur porte une arme", a-t-elle lancé.  

La procureure a aussi rappelé que Hannah Gutierrez-Reed n'était pas présente lorsque Alec Baldwin préparait sa scène, et avait laissé la vingtaine d'armes utilisées par la production sans surveillance. "Elle a laissé l'arme dans l'église" où a eu lieu le drame, "contrairement à toutes les normes qui régissent le travail des armuriers sur les plateaux", a-t-elle insisté. "Comme de nombreux témoins vous l'ont dit, elle laissait tout le temps des armes sans surveillance. Le 21 octobre n'avait rien d'inhabituel", a-t-elle poursuivi, citée par l'AFP.

Un "bouc-émissaire" pour ses avocats

Jason Bowles, l’un des avocats de l’accusée, estime-lui qu’elle a servi de bouc émissaire. "La responsabilité revient à la production, comme dans toute organisation. Cela commence au sommet", a-t-il souligné. Il avance que sa cliente n'avait aucun moyen de savoir que des munitions réelles avaient infiltré le plateau. Il a également dénoncé l'empressement des producteurs à la dénoncer auprès des enquêteurs, dès le lendemain de la tragédie. "Ce que veulent les gros bonnets (...) c'est continuer à travailler pour terminer le film, gagner de l'argent", s'est-il emporté.

Le tournage de Rust avait repris quelques mois plus tard. Pendant les audiences, les jurés ont notamment visionné des images montrant Alec Baldwin manier des armes de manière dangereuse, en les pointant vers d'autres membres de l'équipe, sans que l'armurière n'intervienne. Matthew, le veuf de Halyna Hutchins qui est désormais producteur exécutif du film, avait abandonné les poursuites qu’il avait engagées au civil contre le comédien après un accord dont le montant n’a pas été révélé. Également accusée d’homicide involontaire, la star devrait être jugée en juillet.


D.D.F. avec AFP

Tout
TF1 Info