Tricky, Joshua Redman, The Bellrays : Jazz à la Défense 2015, plus éclectique que jamais

Jérôme Vermelin
Publié le 25 juin 2015 à 16h31
Tricky, Joshua Redman, The Bellrays : Jazz à la Défense 2015, plus éclectique que jamais
L'essentiel

EVENEMENT - Du 27 juin au 5 juillet, la 38e édition du Festival Jazz à la Défense accueille une programmation ouverte aux références du genre mais aussi à la pop, au rock et à la folk. Mais aussi un concours dédié aux jeunes talents prometteurs. Voici trois bonnes raisons d'y faire un tour (ou plusieurs).

Parce que le cadre n'est pas commun
Le Parvis de La Défense, c'est le carrefour de l'un des plus grands quartiers d'affaires d'Europe. C'est aussi, depuis 38 ans, le lieu d'un festival qui donne le coup de l'envoi de l'été musical en Ile-de-France. En plus des concerts, les organisateurs ont mis cette année en place une expo photos, installée sur cinq cubes géants. L'occasion de recroiser les visages des invités de l'édition précédente, de Ambrose Akinmusire à Alexis Taylor en passant par The Daptone Super Soul Revue. L'an dernier, plus de 40 000 personnes les ont applaudis.

Parce que la programmation est éclectique
Le jazz est par définition un genre ouvert sur toutes les expérimentations. Ce qui explique pourquoi l'édition 2015 accueille aussi bien le trompettiste américain Joshua Redman et ses camarades de The Bad Plus que le chanteur folk anglais Jake Isaac, le trio du pianiste arménien Tigran Hamasyan que les rockeurs vintage de The Bellrays, le rappeur du Bronx KRS One que le duo électro jazz français Aufgang. Guest star de luxe : l'immense Tricky, figure du son trip-hop de Bristol.

Parce que le festival mise sur les jeunes pousses
Comme chaque année, le festival accueillera en parallèle le Concours national de jazz de la défense, une "compétition" ouverte à six jeunes groupes qui se produiront sur l'Esplanade, les 1er et 2 juillet de 17h30 à 19h30. Un jury de professionnels dévoilera ses favoris le 4 juillet, les prix de groupe et prix d'instrumentiste récompensés respectivement par 5 000 et 1 500 euros. Primé l'an dernier, le Laurent Coulondre Trio jouera le 30 juin à 12h.

>> La programmation complète sur ladefensejazzfestival.hauts-de-seine.net