"Un cri au secours qui fend le cœur", "Envie de vomir" : les téléspectateurs horrifiés par le documentaire "Syrie, le cri étouffé"

David Douïeb
Publié le 13 décembre 2017 à 6h25, mis à jour le 13 décembre 2017 à 6h32
"Un cri au secours qui fend le cœur", "Envie de vomir" : les téléspectateurs horrifiés par le documentaire "Syrie, le cri étouffé"

Source : Capture d'écran France 2

CHOC – Diffusé mardi 12 décembre sur France 2, le documentaire "Syrie, le cri étouffé" dénonce les nombreux sévices sexuels que subissent les femmes syriennes incarcérées par le régime. Une triste réalité qui a indigné les téléspectateurs.

Elles ont eu l’audace d’en finir avec l’omerta. Pour que le monde comprenne. Et que ces sévices s’arrêtent à tout jamais. Diffusé  le 12 décembre sur France 2, le documentaire "Syrie, le cri étouffé" a particulièrement bouleversé les téléspectateurs. Dans ce long reportage, la journaliste Manon Loizeau brise - témoignages à l’appui - le tabou des femmes syriennes violées dans les prisons du régime de Bachar al-Assad. 

"C’est un système pensé par le régime parce qu’ils savent très bien qu’une fois que ces femmes sortiraient de prison, elles seraient rejetées par la famille et détruites à jamais", détaille la reporter sur le site de France Info. De quoi faire du viol "une arme parfaite de destruction de la femme et de la société". 

Lire aussi

Sur Twitter, bon nombre d’internautes ont réagi avec vigueur en saluant le travail de Manon Loizeau et en s'indignant face à de telles atrocités. Morceaux choisis :  

Sentiment d'impuissance

Abasourdi 

Emotion

Dégoût 

Sombre réalité 

Constat accablant 

Syrie : les femmes mariées de forceSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Victime de viols et répudiée par sa famille, Maryam témoigne à visage découvert dans le reportage. Avec courage, elle a fondé une école afin d'accueillir "30 fillettes syriennes mariées de force à des hommes" qui ont finalement réussi à divorcer. Directrice de l'établissement, Maryam les exhorte à résister face aux inégalités de la société syrienne et leur apprend "leurs droits en tant que femmes, pour ne plus jamais être des victimes". Pour soutenir son projet, vous pouvez faire un don via cette cagnotte KissKissBankBank. 


David Douïeb

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info