Victoires de la Musique 2021 : le doublé pour Benjamin Biolay, Pomme, Yseult et Hervé au palmarès

Jérôme Vermelin
Publié le 13 février 2021 à 7h00, mis à jour le 13 février 2021 à 17h30
JT Perso

Source : JT 13h WE

PALMARÈS – Benjamin Biolay est le grand gagnant de la 36e cérémonie des Victoires de la musique, sacré artiste masculin de l'année et primé pour l'album "Grand Prix". Pomme a, elle, été désignée artiste féminine de l'année tandis que Yseult, révélation féminine, a créé la sensation à la Seine Musicale.

La 36e cérémonie des Victoires de la musique a rendu son verdict. Une édition inédite puisqu’en raison de la pandémie de coronavirus, elle s’est déroulée en petit comité à la Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt. Le grand vainqueur de la soirée, c'est Benjamin Biolay, auteur d'un doublé avec la Victoire de l'artiste masculin de l'année et la Victoire de l'album de l'année pour son rugissant Grand Prix.

Le chanteur de 48 ans a remporté ainsi les cinquième et sixième Victoires de sa carrière. "Ça n’a pas été une année victorieuse pour la musique", a constaté l'artiste dont la profession est privée de scène depuis le printemps dernier. "Nous tous, les musiciens, sommes conscients que cette pandémie est épouvantable", a-t-il reconnu tout en déplorant "le silence étourdissant des pouvoirs publics". La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, en coulisses, a dû apprécier.

Par le passé Benjamin Biolay avait déjà obtenu la Victoire de l’album révélation en 2002 pour Rose Kennedy, la Victoire de l’interprète masculin de l’année et de l’album de chansons en 2010 pour La Superbe, ainsi que la Victoire de l’album de chansons en 2017 pour Palermo Hollywood.

L'émotion d'Yseult

Après avoir remporté la Victoire de l'album révélation pour Les Failles, l'an dernier, la chanteuse Pomme, 23 ans, été sacrée artiste féminine de l'année au cours d'une soirée marquée par de superbes performances féminines à l'image de celle de Yseult, ex-candidate de la "Nouvelle Star", qui a été élue révélation féminine de l'année. "Le chemin est long en tant que femme noire, le chemin est long en tant que femme grosse", a avoué, émue, cette chanteuse engagée qui a fondé son propre label pour assurer son indépendance musicale.

Retrouvez le palmarès complet ci-dessous :

Artiste masculin de l’année

Benjamin Biolay 

Gaël Faye 

Vianney

Artiste féminine de l’année

Aya Nakamura 

Pomme 

Suzane 

Révélation masculine de l’année

Hatik 

Hervé 

Noë Preszow

Révélation féminine de l’année

Clou 

Lous and the Yakuza 

Yseult

Album de l’année

"Aimée" de Julien Doré 

"Grand Prix" de Benjamin Biolay 

"Lundi méchant" de Gaël Faye 

"Mesdames" de Grand Corps Malade 

"Paradis" de Ben Mazué

Chanson originale de l’année

"Comment est ta peine ?" de Benjamin Biolay 

"Corps" de Yseult 

"Facile" de Camélia Jordana 

"La maison de retraite" de Michel Jonasz 

"Mais je t'aime" de Grand Corps Malade et Camille Lellouche 

Création audiovisuelle de l’année

"Goliath" de Woodkid 

"La vita nuova" de Christine and the Queens 

"Nous" de Julien Doré

Au cours de la soirée, une Victoire d'honneur a été remise à la chanteuse franco-britannique Jane Birkin pour l'ensemble de sa carrière. Le rappeur Gradur a lui remporté la Victoire du titre le plus "streamé" de l'année avec "Ne reviens pas", son duo avec Heuss l'Enfoiré qui a cumulé plus de 101 millions d'écoutes sur les plateformes de décembre 2019 à novembre 2020.


Jérôme Vermelin

Tout
TF1 Info