Le 13H

Un an après la mort d'Annie Cordy, sa nièce nous ouvre les portes de sa maison sur la Côte d'Azur

TF1
Publié le 3 septembre 2021 à 17h29
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

LÉGENDE - Il y a un an, Annie Cordy nous a quittés à l'âge de 92 ans. Elle aimait tant la Côte d'Azur qu'elle avait une maison sur les hauteurs de Cannes. Pour la première fois, sa nièce nous la fait visiter.

Sur un marché cannois où elle aimait faire ses courses, Annie Cordy, que l'on surnomme toujours Tata Yoyo, est ancrée dans toutes les mémoires, un an après sa disparition le 4 septembre 2020. En 1974, elle avait acheté un havre de paix à Vallauris près de Cannes dans Alpes-Maritimes. 

Pour la première fois, sa nièce, avec qui elle vivait, ouvre les portes de la villa Dolly. "La maison s'appelle Dolly car elle a obtenu un Awards avec ce rôle", explique à TF1 Michèle Lebon dans le reportage en tête de cet article. L'artiste belge avait en effet été désignée meilleure show-woman européenne en 1972 pour son adaptation en français de la comédie musicale Hello, Dolly ! 

"Elle aimait faire rire et elle ne voulait surtout pas que ce soit vulgaire"

Comédienne, meneuse de revue au Lido, chanteuse aux 700 titres... les souvenirs de sa nièce sont intacts. "Elle aimait faire rire et elle ne voulait surtout pas que ce soit vulgaire et perdre un moment sa féminité. Même quand elle était déguisée en clown, c'était toujours une femme", raconte-t-elle. 

Lire aussi

Populaire, en rien mondaine, Nini la chance se ressourçait dans sa maison face à la mer, jusqu'aux derniers instants. Annie Cordy parlait aux oiseaux, confie Michèle. C'est pour cela qu'elle aimait chanter "dans ma tête y a des tas d'oiseaux", une chanson devenue pour son public une rengaine qui respire la joie de vivre.


TF1

Tout
TF1 Info