VIDÉO - Anthony Hopkins : "Travailler encore à 83 ans, c’est assez remarquable !"

Jérôme Vermelin
Publié le 28 mai 2021 à 17h58
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

INTERVIEW – Il est bouleversant dans "The Father", le premier film du Français Florian Zeller en salles depuis mercredi. Couronné par un deuxième Oscar en mars dernier, l’acteur britannique Anthony Hopkins s’est confié à LCI.

"J’ai eu une vie merveilleuse", avoue Anthony Hopkins via Zoom, à l’occasion de la sortie de The Father. Pour son rôle de retraité atteint de démence, l’acteur britannique a reçu le deuxième Oscar du meilleur acteur, après celui obtenu pour son interprétation terrifiante d’Hannibal Lecter dans Le Silence des agneaux de Jonathan Demme, face à Jodie Foster.  

 C’était en 1992 et depuis, ce monstre sacré du Septième art n’a jamais quitté les écrans, des drames feutrés de James Ivory aux blockbusters Marvel. "Que je travaille encore à 83 ans, c’est assez remarquable", estime-t-il. "Je suis très heureux, très reconnaissant et honoré qu’on m’a fait offert ce rôle."

Impressionné par Florian Zeller

Ce cadeau, c’est Florian Zeller qui lui a fait. L’écrivain et dramaturge français, qui adapte ici sa propre pièce, Le Père, créée en 2012 avec Robert Hirsch à Paris, a écrit le scénario en pensant à celui qu’il considère comme "le plus grand acteur vivant". Une admiration visiblement réciproque.  

"C’était ses débuts en tant que réalisateur et il s’est montré très simple, très direct. Ça m’a rappelé des réalisateurs incroyables comme John Huston ou Alfred Hitchcok, Orson Welles ou Ingmar Bergman. Ils vont à l’essentiel. Ils ne bougent pas beaucoup la caméra. Ce qui est une manière merveilleuse de raconter une histoire."

>> Et aussi

Florian Zeller raconte sa collaboration avec Anthony Hopkins dans le podcast "Le cinéma, c'est la vie en mieux". Ecoutez !

>> Pour télécharger cet épisode sur votre plateforme préférée, c'est par ici


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info