Le WE

Art numérique : les nouveaux outils des artistes

Publié le 11 juillet 2021 à 20h34, mis à jour le 12 juillet 2021 à 0h06
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les artistes repoussent toujours un peu plus les limites du virtuel. Ils ont ainsi investi dans l'art numérique avec un changement complet de philosophie, notamment pour leurs acheteurs. Que ces derniers acceptent de posséder une œuvre immatérielle.

On nous a présenté ce plateau de 10 000 m², quasiment vide. On nous avait pourtant convié à la toute première exposition du Grand palais éphémère. Nous ne voyons d'abord que ce drôle de ballet des visiteurs portant à bout de bras leur téléphone. "À l'œil nu, on ne voit rien. Il nous faut un écran. Et ces panneaux nous servent à repérer les œuvres. Et puis, il se passe un truc au-dessus de nos têtes", explique Roei Amit, chargé du numérique pour la Réunion des Musées Nationaux (RMN).

Et effectivement, une très curieuse créature a surgi de notre téléphone pour envahir l'espace et nous immerger comme dans un gigantesque dessin animé. Pour la première fois, un musée offre donc à des artistes la possibilité de s'exprimer avec des œuvres impossibles à toucher, totalement immatérielles et conçues sur ordinateur. C'est ce qu'on appelle une réalité augmentée. Cette fraise enfant est par exemple considéré comme une œuvre par les internautes. Elle provient de l'imagination d'une artiste américaine.

Cette nouvelle génération de créateurs s'empare des nouveaux outils numériques avec gourmandise et succès. Le 11 mars 2021, l'artiste américain Beeple assiste, de son salon et en direct, à son couronnement. À 69 millions de dollars, son œuvre, vendue aux enchères, s'envole au-delà de tous les pronostics. La somme est astronomique, mais elle récompense un travail de longue haleine. Découvrez l’intégralité de ce document dans la vidéo ci-dessus..


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info