LE WE 13h

VIDÉO - Bébel, l'as des as de la magie qui bluffe les spectateurs

M.G | Reportage TF1 Romain Goichon, Damien Blondeau
Publié le 7 mars 2022 à 18h12
JT Perso

Source : JT 13h WE

Passionné par les cartes depuis sa plus tendre enfance, Bébel égaye le quotidien des gens par ses tours de magie, tous plus fous les uns que les autres.
Le JT de TF1 vous fait rencontrer ce prestidigitateur au sommet de son art.

Quand il a les cartes en main, impossible de voir clair dans son jeu. Bébel pique la curiosité des spectateurs et les laisse ensuite sur le carreau. "On est tous très intrigués. On essaie de comprendre et on est persuadé d'avoir compris, mais on ne comprend jamais rien", lance une femme impressionnée par les tours du magicien, passionné de cartes depuis sa plus tendre enfance.

Étonnant de précocité - il débute la magie à l'âge de 9 ans - Djénane, alias Bébel, gagne d'abord sa vie grâce aux spectacles de rue. Adolescent, il s’exerce dehors, dans les quartiers parisiens des Halles ou de Saint-Germain. Petit abracadabra ou tour de passe-passe élaboré, il se forge rapidement une véritable renommée. Récompensé de plusieurs premiers prix de magie, et notamment de la Colombe d’Or, il révolutionne son art. En 2012, il rencontre la metteuse en scène Anne Artigau, avec qui il pousse encore plus loin les limites de l'originalité et la créativité. Au simple jeu des cartes se mêlent désormais musique, danse  et chorégraphies. 

Des rues de Paris au Théâtre du Rond-Point

Invitée dans son antre, une équipe de TF1 y a découvert une impressionnante bibliothèque, consacrée à la cartomagie. À force de se plonger tout entier dans ses grimoires, il a fait de sa magie, plus qu'un art, une philosophie. "Très vite j'ai pensé que les cartes étaient vivantes. Dès lors, on ne propose plus la même chose aux spectateurs. On met de l'humour, on peut mettre de la musique. Le but, ce n'est pas de comprendre mais d'accepter l'impossible", explique le principal intéressé. 

Lire aussi

Désormais, le fantasque de 57 ans se produit sur les planches de l'emblématique scène du Théâtre du Rond-Point, tout près des Champs-Élysées. Pour un spectacle tout en poésie. "J'ai trouvé ça vraiment extraordinaire. Cette musicalité, ses mains... c'est de la magie", se réjouit une spectatrice, émerveillée par la performance de l'artiste. "Souvent, des magiciens essaient de mettre du théâtre dans leur magie et inversement mais cela ne marche pas. La magie est un langage qui repose sur le temps et le rythme. Pour qu’un spectacle de théâtre et de magie soit convaincant, il faut qu’il soit bilingue, il faut un échange commun. Belkheir est un spectacle de Bébel et c’est aussi du vrai théâtre", souffle de son côté, Abdul Alafrez, un collègue magicien, sur le site internet d'Artefake, l'art de l'illusion. 


M.G | Reportage TF1 Romain Goichon, Damien Blondeau

Tout
TF1 Info