Le WE

Cinéma : ils s'offrent des décors de films

Publié le 11 février 2022 à 20h49
JT Perso

Source : JT 20h WE

Pour les plus casaniers, il est possible de dîner dans sa cuisine et d'avoir l'impression de vivre un moment exceptionnel. Après les avoir détruites pendat des années, le monde du cinéma vend désormais ces décors aux particuliers.

N'ayez pas peur. Jean-Henri est un artisan coutelier qui aime juste un peu trop le cinéma. Sa cuisine ne vous dit rien. Pour prendre la place de Léon, le tueur à gages, ça s'est joué il y a cinq ans, un matin de septembre, dans une salle des ventes. Il a dépensé 4 200 euros pour un bout de film mythique. Mais dans son atelier à Guerande, pas question de le garder sous cloche.

Ces enchères, c'était un événement. Dans le cinéma ou dans un théâtre, une fois la production terminée, on détruit les décors encore en parfait état. Mais dans cette annexe de la comédie française, à la fin d'une représentation, plus rien ne se perd. Ce matin, il vient récupérer l'intégralité du décor de la pièce "Sans famille". Matériaux bruts ou meubles, ces accessoires de spectacle doivent être repensés pour la vie quotidienne.

Pour une pièce ou un long-métrage, il faut compter jusqu'à sept camions. Alors, si vous rêvez de vous offrir un visiteur ou bienvenu chez les chtis, c'est dans ce hangar de 3 000 mètres carrés près de Toulouse que ça se passe. La destruction coûtait cher à la production. Cela coûterait entre 500 et 1 000 euros par Ben. Une aberration dont profite l'association. Au même tarif, elle se fait payer à débarrasser le décor et leur offrir une seconde vie. Des milliers de tonnes de décors sauvés.

La plupart des clients ne sont pas des professionnels du spectacle, mais des habitants de la région. Philippe Puig est même un habitué. Salle de bain, cuisine, toutes les pièces de la maison y passent. Avec ces planches, il fabrique lui-même ses meubles pour 20 fois moins chères. Des cuisines mythiques, le cinéma en a connu. C'est la plus célèbre, Aujourd'hui, la maison des tontons a été détruite pour faire un parking. Alors, imaginez un instant qu'on ait pu la sauver.

TF1 | Reportage L. Poupon, E. Fourny


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info