"Danse avec les stars" 2021

Casting, candidats, date de diffusion, nouveautés : tout ce qu'il faut savoir sur "Danse avec les stars" sur TF1

Rania Hoballah
Publié le 17 septembre 2021 à 10h54, mis à jour le 17 septembre 2021 à 11h15
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

ENFIN - Après deux ans d'absence, "Danse avec les stars" fait son grand retour le vendredi 17 septembre sur TF1 pour une saison qui s'annonce grandiose. On vous dit tout.

C'est un retour en grandes pompes. Près de deux ans après la victoire de Sami El Gueddari, "Danse avec les stars" fait son grand retour le vendredi 17 septembre. À l'image de la bande-annonce dévoilée par TF1, cette nouvelle édition s'annonce grandiose. Pour cette onzième saison, la production a décidé de faire évoluer l'émission et de la recentrer sur la danse. "Nous voulions revenir à la base du programme, c’est-à-dire une compétition de danse entre des célébrités", explique Rémi Faure, directeur des programmes de flux chez TF1. Avec un mot d'ordre : plus de simplicité et plus d'authenticité. "Il y aura plus d'enjeux et de rythme également", poursuit Rémi Faure qui promet une surprise à chaque prime.

Côté casting, on retrouvera Dita Von Teese, la reine de l'effeuillage burlesque, le jeune youtubeur Michou, les chanteuses Lola Dubini, Lââm et Wejdene, le chanteur Tayc, l'acteur Jean-Baptiste Maunier, l'humoriste Gérémy Crédeville, les comédiennes Lucie Lucas et Aurélie Pons et l'ex-candidat de "Koh-Lanta" Moussa Niang. "Le casting est génial, car il parle à tout le monde. Il y a plein de jeunes, des comédiens, des humoristes. Il est essentiel qu'une émission comme ça reflète la société et va chercher les stars là où elles sont", explique Chris Marques, de retour dans le jury.

Si Camille Combal et Karine Ferri restent à la présentation, l'animateur se chargera seul de la présentation du prime tandis que l'animatrice hérite en solo d'une deuxième partie dédiée aux images fortes de la soirée ainsi qu'aux coulisses. Exit donc la Red Room, dans laquelle les candidats débriefaient leur prestation avec l'animatrice. 

Lire aussi

Il était essentiel de revenir à une compétition basée sur la danse et non pas sur la popularité des candidats

Chris Marques

Du côté du jury les choses bougent aussi puisqu'à part Chris Marques, il sera complètement renouvelé. On retrouvera donc Denitsa Ikonomova, quatre fois lauréate du programme qui quitte la troupe des danseurs pour juger les candidats ; le danseur de l’Opéra de Paris François Alu  ; mais surtout le célèbre couturier Jean-Paul Gaultier, grand fan du programme, qui apportera son expertise artistique. Cette année, ils auront également plus de poids dans les votes. "Il était essentiel de revenir à une compétition basée sur la danse et non pas sur la popularité des candidats", confirme Chris Marques.

La troupe des danseurs sera, elle aussi, renouvelée. Les téléspectateurs ne retrouveront pas Katrina Patchett et Christian Millette, mais ils feront la connaissance d'Elsa Bois, Joël Luzolo, Samuel Texier, Adrien Caby et Coralie Licata, la femme de Christophe Licata qui sera, lui aussi, de la partie, tout comme Fauve Hautot, Candice Pascal, Inès Vandamme, Maxime Dereymez, Anthony Colette et Jordan Mouillerac.

Un buzzer et un "hot seat"

Grande nouveauté de la saison, lors des deux premières émissions, le jury aura le droit de buzzer un candidat durant sa prestation. Si ce dernier obtient les quatre voix du jury, il passera directement à l'étape suivante et sera immunisé pour les éliminations. "Un buzz d'immunité, c'est amusant, mais je ne sais pas s'ils ont branché le mien vu que je ne suis pas sûr de l'utiliser !", s'amuse Chris Marques connu pour son exigence. 

Par contre, à partir du troisième prime, le même buzz pourra envoyer directement un concurrent au face-à-face qui ne verra plus deux, mais trois couples s'affronter. À l'issue de l'émission, le jury en sauvera un, tandis que le public votera pour son préféré. 

Autres changements notables : le dernier du classement devra désormais patienter dans le "Hot Seat", un nouveau siège qui reflètera donc en temps réel le classement. "C'était mon idée ! Je trouve que plus on est sadique, mieux c'est pourune émission de télé car ça met de l'enjeu !".

Les juges abandonneront également leurs traditionnelles pancartes pour dévoiler leur note unique désormais affichée sur un écran (exit donc la double note sur l'artistique et la technique).


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info