C'est une exposition qui fait le tour du monde et qui va faire escale à Paris.
Près d'un demi-siècle après sa dernière apparition dans la capitale, en 1976, le sarcophage de Ramsès II est de retour en France.
Il sera le clou d'un grand événement organisé au printemps.

Il est la star des pharaons avec Toutankhâmon. Ramsès II, immense guerrier et figure la plus connue de l'Égypte antique, va revenir en France au printemps prochain. Un événement, près d'un demi-siècle après son exposition à Paris en 1976. Son sarcophage sera de retour à Paris où il sera le clou d'une grande exposition-événement. "Quand on m’a annoncé qu’il arrivait à Paris, j’en pleurais presque de joie de le retrouver ici !", a ainsi confié à l'AFP l'égyptologue Dominique Farout, professeur à l'école du Louvre et commissaire scientifique de l'exposition intitulée "Ramsès et l'or des pharaons".  

"J'avais 16 ans en 1976, il était dans ma chambre sur une grande affiche. J'y suis allé huit fois de suite", se souvient-il, en évoquant l'exposition qui s'est tenue cette année-là au Grand Palais. Ramsès II est l'un des plus célèbres pharaons de la 19e dynastie, grand guerrier et bâtisseur prolifique de temples qui a régné pendant 67 ans. L'exposition itinérante a démarré à San Francisco en 2022 et se poursuivra à Sydney à l'automne, mais le sarcophage ne sera visible qu'en France, à la grande halle de la Villette du 7 avril au 6 septembre. 

Une "exception" faite à la France

Prêt exceptionnel de l'Égypte à la France, le célèbre sarcophage en bois de cèdre peint en jaune est "une exception" faite à la France par les autorités égyptiennes, "en reconnaissance du sauvetage de la momie de Ramsès II par les scientifiques français qui l'avait traitée contre des champignons au moment de l'exposition en 1976", selon Dominique Farout. Le sarcophage est présenté vide, la loi interdisant la sortie des momies royales d'Égypte. 

Avec la présentation d'innombrables objets et bijoux en or et argent massif, statues, amulettes, masques et autres sarcophages, l'exposition qui se tiendra à Paris promet d'attirer les foules, à l'instar de celle sur Toutankhâmon, installée au même endroit en 2019, et qui avait attiré un million et demi de visiteurs dans le grand hall de la Villette. Toutes deux sont organisées par World Heritage Exhibitions, leader mondial de ce secteur événementiel.

Le collier d’or de Psousennès promis à un autre Pharaon, le masque du général Oundjebaoundjed, ou les bracelets ornés de l'œil d’Horus seront également visibles. L’exposition doit durer cinq mois pour nous éclairer sur les 66 ans de règne de Ramsès II, le plus long de l’histoire égyptienne.


TF1 | Reportage Didier Piereschi, Olga Levesque

Tout
TF1 Info