Pourquoi Zelensky ne pourra pas s'exprimer pendant la finale de l'Eurovision

Publié le 12 mai 2023 à 10h45, mis à jour le 13 mai 2023 à 6h56

Source : JT 13h WE

L’organisateur du concours européen de la chanson a refusé que le chef de l’État ukrainien prenne la parole en vidéo lors de la finale ce samedi 13 mai.
Une décision justifiée par "la nature non-politique" de la compétition, précise l’UER.
L’Ukraine sera au cœur de l’édition 2023, qu’organise pour elle le Royaume-Uni à Liverpool.

La cérémonie des Oscars lui a dit non deux fois. L’Eurovision a aussi décidé de ne pas prêter son micro à Volodymyr Zelensky. Le président ukrainien, dont le pays est en guerre contre la Russie de Vladimir Poutine depuis quinze mois, avait demandé à intervenir à travers un message vidéo lors de la finale du concours européen de la chanson ce samedi 13 mai à Liverpool. Une tribune exceptionnelle de plus de 180 millions de téléspectateurs dans le monde à laquelle il n’aura pas accès.

"Le concours Eurovision de la chanson est une émission de divertissement internationale, régie par des règles strictes et des principes qui ont été établis à sa création. L’un des piliers de la compétition est la nature non-politique de l’évènement", explique dans un communiqué l’Union européenne de radio-télévision, aux manettes du programme. "La requête de Monsieur Zelensky de s'adresser au public du concours Eurovision de la chanson, bien que faite avec des intentions louables, ne peut à regret être acceptée car cela briserait les règles de l'évènement", ajoute-t-elle.

11 artistes ukrainiens dont Kalush Orchestra

L’UER rappelle que l’édition 2023 est organisée par la BBC au Royaume-Uni "au nom de la télévision publique ukrainienne UA:PBC" et que "la culture, la musique et la créativité ukrainiennes" occupent une place de premier plan dans les trois émissions en direct. Les deux demi-finales ont été diffusées ce mardi et ce jeudi, avant la grande finale ce samedi. À Liverpool, "pas moins de 11 artistes ukrainiens dont les vainqueurs Kalush Orchestra" devaient se produire toute la semaine. Le logo de l’évènement a été dessiné en collaboration avec une agence ukrainienne de design, 37 endroits en Ukraine figurent aussi dans les mini-films précédant le passage des candidats sur scène.

"Nous croyons que c’est la meilleure manière de refléter et de célébrer la victoire de l’Ukraine à l’Eurovision et de montrer que nous sommes unis par la musique dans ces moments difficiles", conclut l’UER. Comme l'an dernier, la Russie a été bannie du concours. Si le trophée semble promis à la Suédoise Loreen avec "Tattoo", déjà lauréate en 2012, le duo ukrainien Tvorchi se classe à la troisième place chez les bookmakers avec "Heart of steel". La Zarra, la représentante française, est en embuscade juste derrière avec son entraînant "Évidemment".


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info