"Daube" ou "chef-d'œuvre" ? Avec la romance incestueuse de "L'Été dernier", Catherine Breillat met le feu à la Croisette

par Jérôme VERMELIN à Cannes
Publié le 25 mai 2023 à 22h46, mis à jour le 26 mai 2023 à 7h31

Source : TF1 Info

La réalisatrice française est en compétition avec "L’Été dernier", remake d’un film danois qu’elle s’est totalement approprié.
Ou l’histoire de la liaison interdite entre une quadragénaire et de son beau-fils de 17 ans, interprétés par Léa Drucker et Samuel Kircher.
Ce drame au parfum d’interdit est sans doute le film de la compétition qui divise le plus jusqu’ici.

C’est avec un sujet brûlant que la réalisatrice française Catherine Breillat fait son retour au cinéma, dix ans après son dernier film et un AVC qui a failli mettre un terme à sa carrière. Remake de Dronningen, réalisé en 2019 par la Danoise May el-Toukhy, L’Été dernier raconte la relation incestueuse entre Anne (Léa Drucker), la quarantaine, et Théo (Samuel Kircher), son beau-fils de 17 ans. 

Le fait qu’elle soit avocate spécialisée dans les violences sexuelles faites aux mineurs est à la fois ironique et édifiant. Malgré les lois, malgré les conventions sociales, malgré l’amour qu’elle porte à son mari (Olivier Rabourdin), cette femme est incapable de résister aux pulsions que l’adolescent suscite chez elle.

Aucun jugement moral

Depuis Une vraie jeune fille en 1975 jusqu’à Aveu de faiblesse en 2013, toute la filmographie de Catherine Breillat a toujours raconté la sexualité féminine avec un mélange consommé d’humour noir et de cruauté. L’Été dernier a beau avoir été imaginé par une autre, c’est un drame qui renferme toutes ses obsessions.

Ne comptez pas sur elle pour porter un jugement moral sur son héroïne. Anne nous est présentée comme une femme responsable et épanouie, soudain dépassée par une passion érotique que la réalisatrice entend nous raconter dans toute sa vérité la plus crue. Un exemple ? Ces scènes de sexe où sa caméra reste braquée sur le visage de Léa Drucker jusqu’à l’orgasme.

Catherine Breillat (à g.) jeudi 25 mai sur les marches aux côtés de Léa Drucker, Samuel Kircher et Olivier Rabourdin.
Catherine Breillat (à g.) jeudi 25 mai sur les marches aux côtés de Léa Drucker, Samuel Kircher et Olivier Rabourdin. - AFP

Complexe et ambigu jusqu’au bout, c’est un récit d’apprentissage qui interroge des thèmes au cœur de l’actualité depuis la naissance du mouvement #MeToo et la parution en France d'un livre comme Le Consentement de Vanessa Springora. Mais la cinéaste refuse de les aborder de manière manichéenne, laissant la place au spectateur pour qu'il puisse se faire sa propre opinion. À la sortie de la projection de presse ce jeudi soir, les avis étaient plutôt tranchés…

Pour vous faire un avis sur L'Été dernier en salles, il faudra patienter un peu puisque sa sortie est programmée le 23 septembre prochain. Précédée d'un parfum de scandale, c'est déjà certain. Et peut-être d'un prix sur la Croisette ? Réponse samedi soir lors de la révélation du palmarès du jury présidé par le réalisateur suédois Ruben Östlund.

>> L'Été dernier de Catherine Breillat. Avec Léa Drucker, Samuel Kircher, Olivier Rabourdin. 1h45. En salles le 23 septembre


Jérôme VERMELIN à Cannes

Tout
TF1 Info