Funérailles d'Elizabeth II : "De l'argent bien dépensé", selon le gouvernement britannique

Publié le 20 septembre 2022 à 11h47

Source : JT 20h Semaine

La ministre de la Culture britannique a communiqué des premiers chiffres à propos de l'immense queue qui s'est formée pour se recueillir devant le cercueil de la reine.
Elle a en revanche été dans l’incapacité de révéler le coût des funérailles.
Une remarque qui risque de hérisser pas mal de ses concitoyens alors que le Royaume-Uni affronte sa pire crise depuis des décennies.

L’évènement était tel qu’il a été documenté quotidiennement pendant cinq jours sur Internet et en direct à la télévision. Surnommée "The Queue", la file d’attente qui menait jusqu’au cercueil d’Elizabeth II à Westminster Hall à Londres a attiré plus de 250.000 curieux désireux de rendre un dernier hommage à la souveraine décédée à l’âge de 96 ans. "C’est un chiffre approximatif pour le moment", a annoncé sur Sky News ce mardi 20 septembre la ministre de la Culture Michelle Donelan. 

Le cercueil a été exposé jour et nuit pendant cinq jours dans la partie la plus ancienne du Parlement au cœur de Londres. À Édimbourg, ils sont 33.000 à s’être pressés sein de la cathédrale St Giles' pour saluer Elizabeth II au cours d’une seule journée d’hommage. "Ça a été un moment très spécial de l’histoire de l’Écosse", a déclaré le gouvernement écossais dans un communiqué relayé par la BBC. La foule était encore plus nombreuse dans les rues de la capitale anglaise ce lundi 19 septembre à l’occasion des funérailles d’État de la reine d’Angleterre. Les médias britanniques évoquent "des centaines de milliers" sans plus de précision. La TfL, la régie des transports londoniens, misait sur la venue d’un million de personnes.

Personne ne peut insinuer que notre défunte monarque ne méritait pas ces adieux
Michelle Donelan

Des experts prédisaient qu’il s’agirait de l’évènement le plus regardé de l’histoire de la télévision. En comparaison, plus de 2 milliards de personnes ont assisté aux obsèques de Lady Diana en septembre 1997. 25 ans plus tard, la reine Elizabeth II a fait son ultime adieu à ses sujets au terme d’une journée de célébrations historiques qu’elle avait elle-même supervisées. 

Mais combien tout cela a-t-il coûté au contribuable britannique ? Il y a 20 ans, les obsèques de la reine mère leur avait coûté 5,4 millions de livres, soit 6 millions d'euros. Interrogé par Skynews, Michelle Donelan assure "ne pas avoir un chiffre complet". Mais selon elle, les Britanniques estimeraient que "c’était de l’argent bien dépensé". 

La ministre note que les funérailles d’Elizabeth II ont ravivé "le sens de la communauté". "J’ai toujours pensé que notre reine était la colle qui rassemblait notre société et c’est exactement ce qu’elle a fait là.  C’était remarquable de voir ça sur le terrain", a-t-elle déclaré. "On a vu des milliers de gens" venir pour les funérailles "et je pense que personne ne peut insinuer que notre défunte monarque ne méritait pas ces adieux, étant donné le devoir et le service désintéressé auxquels elle s'était engagée durant plus de 70 ans", a-t-elle ajouté. 

Des propos déjà mal accueillis sur les réseaux sociaux où certains Britanniques écrivent qu’ils auraient préféré voir cet argent revenir à ceux qui peinent à se nourrir ou se chauffer. Après dix jours consacrés à la famille royale, le Royaume-Uni revient ce mardi à la réalité de la crise du coût de la vie – la pire depuis des décennies. Officiellement intronisée par Elizabeth II deux jours avant sa mort, la Première ministre Liz Truss a déjà promis un gel des factures d’énergie pour les ménages. Elle doit cette semaine annoncer un plan d’aides aux entreprises, au NHS, l’équivalent de la Sécurité sociale, ainsi qu’une première vague de baisses d’impôts massives.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info