VIDÉO - "Il est elle", une fiction audacieuse et essentielle sur la transidentité, ce lundi soir sur TF1

Rania Hoballah
Publié le 1 novembre 2021 à 18h00
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

PROGRAMME TV – Ce lundi 1er novembre à 21h05, TF1 dégaine sa fiction très attendue sur la transidentité avec Odile Vuillemin, Jonathan Zaccaï et Andréa Furet, une comédienne transgenre

Parler de transidentité à une heure de grande écoute, c'est le pari audacieux que fait TF1 ce lundi à 21h05 avec Il est elle. Une fiction bouleversante qui raconte l'histoire de Sabine et Cédric dont la vie bascule le jour où leur fils Julien leur annonce qu'il se sent fille et qu'il veut changer de sexe. Si sa mère choisit de l'accompagner dans sa transition vers le genre féminin, son père, lui, s'obstine à pousser Julien à s'accepter comme il est. Peu à peu, "Julien" va laisser place à "Juju", puis à "Emma", le prénom que se choisira leur enfant. 

Alors que le ministère de l'Éducation nationale a publié le 29 septembre dernier une circulaire destinée à mieux accompagner les élèves transgenres à l'école, la fiction de TF1 tombe à point pour parler d'un sujet qui dérange autant qu'il divise. Emmenée par Odile Vuillemin, Jonathan Zaccaï, mais surtout Andréa Furet, une comédienne transgenre, le téléfilm parvient à émouvoir, mais aussi à instruire sur un sujet d'une grande complexité. 

Lire aussi

Andréa Furet, la révélation du film

Librement adaptée par Catherine Ramberg et Thomas Boullé de la bande dessinée Barricades, Il est elle a d'ailleurs obtenu le prix du meilleur scénario au Festival de Luchon cette année, ainsi que le prix de la meilleure interprétation féminine pour Andréa Furet. Véritable révélation du film, la comédienne de 19 ans livre une interprétation sans faute. 

"J'avoue que j'étais un peu sceptique au départ. Mais quand j'ai lu le scénario, j'ai été tout de suite conquise et très émue", nous a confié la jeune femme aussi lumineuse et gaie dans la vie que Julien est sombre dans le téléfilm. "C'est un sujet très sérieux dont on ne parle quasiment pas à la télévision et qui a été traité avec beaucoup de respect. Je pense que la fiction touchera toutes les personnes qui se sentent mal dans leur peau et qui auraient des difficultés à s'exprimer". 


Rania Hoballah

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info