Insondables et captivantes : les couleurs flottantes de Rothko

par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Florence Leenknegt, Régis Roiné
Publié le 23 octobre 2023 à 14h35

Source : JT 20h WE

Mark Rothko avait l’obsession de la couleur et de la lumière.
Cela faisait 25 ans que ses œuvres n’avaient pas été exposées en France.
La fondation Vuitton à Paris propose justement, en ce moment, une grande rétrospective jusqu’en avril prochain.

Mark Rothko, figure majeure de la peinture américaine disparue en 1970 et associée à l'expressionnisme abstrait, s'expose en grand à Paris. Pour la première fois en France depuis 1999, 115 toiles sont exposées depuis le 18 octobre et jusqu'en avril prochain, à la Fondation Louis Vuitton.

En matière d’accrochage, toutes les directives de l'artiste ont été respectées : pas de cadre, ni de vitre, des murs blancs pour recevoir ses tableaux, à seulement 30 centimètres du sol, et une lumière tamisée. Des consignes ultra-précises pour une peinture qui devait produire sa propre lumière comme une braise enfouie sous la cendre. 

Et même si cela apparaît d’abord étrange, son fils Christopher va nous expliquer que c’est en juxtaposant des rectangles qu’il entend y parvenir, avec leurs couleurs aux bords flous, qui se fendent l’une dans l’autre et auxquels on a donné le nom de "Champs de couleurs".

Il n’y a qu’à faire une recherche rapide sur Internet pour se rendre compte combien Rothko a visé juste. En regardant défiler le nombre incalculable de posters qui lui sont consacrés, déclinés par gamme de couleurs et proposés en toutes les tailles.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Florence Leenknegt, Régis Roiné

Tout
TF1 Info