Johnny Depp de retour chez Dior… et bientôt dans "Pirates des Caraïbes" ?

Publié le 8 septembre 2023 à 13h55, mis à jour le 8 septembre 2023 à 14h44

Source : TF1 Info

L’acteur américain est la vedette d’un nouveau spot publicitaire pour le parfum Sauvage.
Le premier acte d’un nouveau contrat de 20 millions de dollars, signé au printemps dernier.
Alors qu’il s’apprête à réaliser un nouveau film, l’hypothèse de le revoir en Jack Sparrow persiste à Hollywood.

Le comeback de Johnny Depp, suite. À la veille de sa montée des marches à Cannes en mai dernier, l’acteur américain avait signé un nouveau contrat avec la maison Dior. Égérie de la marque de luxe et de son parfum Sauvage depuis 2015, il s’était vu offrir une prolongation de trois ans en échange d’un chèque de 20 millions de dollars. Du jamais vu dans l’univers des fragrances masculines.

Quatre mois plus tard, on peut le découvrir depuis quelques heures dans une nouvelle publicité dans l’esprit des précédentes. Après une intro dans laquelle il joue de la guitare sur les images d’une maison en bord de mer, le comédien de 60 ans prend la parole tout de noir vêtu, les mains dans le dos, la moustache bien taillée et le cheveu en liberté.

"Un aigle pousse un cri en encerclant sa proie", lance-t-il d’un ton pénétrant alors qu’un prédateur ailé vient de surgir à l’écran. "Le soleil flamboyant haut dans le ciel bleu d’ozone. Une traînée de vent froid remue le bois sec et la pierre. C’est l’appel de Sauvage".  Et c’est bref, même si les mauvaises langues diront qu’il a plus de dialogues que dans Jeanne du Barry

Après avoir passé une partie de l’été sur les routes avec le groupe The Hollywood Vampires, Johnny Depp s’apprête à retrouver les plateaux de cinéma. Non pas devant, mais derrière la caméra puisqu’il se rendra à l’automne à Budapest, en Roumanie, pour tourner Modi, son premier film de réalisateur depuis le flop de The Brave en 1997. Un biopic consacré aux dernières années de la vie du peintre italien Amedeo Modigliani dans lequel Riccardo Scamarcio donnera la réplique à Pierre Niney et Al Pacino.

Au-delà, beaucoup s’interrogent sur la suite de sa carrière d’acteur. Et sur l’hypothèse d’un retour à Hollywood où il est persona non grata depuis les accusations de violences conjugales d’Amber Heard. Malgré sa victoire judiciaire lors du procès qui a déchaîné les passions au printemps 2022, les studios ne semblent pas pressés de lui passer un coup de fil. "Est-ce que je me sens boycotté maintenant ?", avait-il répondu à une question sur le sujet au Festival de Cannes. "Non, pas du tout. Je ne me sens pas boycotté par Hollywood parce que je n’y pense pas."

Reste que l’hypothèse d’un retour dans la saga Pirates des Caraïbes revient à intervalles réguliers dans la presse. Si l’entourage du comédien a été contraint de démentir les rumeurs d'un contrat imminent, le producteur Jerry Bruckheimer ne ferme pas la porte, au contraire. "J’adorerais l’avoir dans le film", a-t-il déclaré en mars dernier sur le tapis rouge des Oscars. Sans donner plus de précisions, sinon qu’un nouveau volet était en chantier, depuis six ans déjà.

En début de semaine, c’est Craig Mazin, le showrunner de la série The Last of Us, qui est venu remettre une pièce dans la machine. Dans une interview au Los Angeles Times, il révèle qu’il était en train d’écrire le scénario d’un sixième film avec l’auteur de l’original, Ted Elliott, lorsque la grève a débuté. "Nous leur avons pitché une idée tellement bizarre que nous étions persuadés qu’ils allaient refuser… Mais ils ont accepté !", raconte-t-il. Assez bizarre pour inclure le retour de Jack Sparrow ? 


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info