Le WE

L'artiste Jean-Michel Othoniel au Petit Palais avec ses sculptures de verre

Publié le 20 novembre 2021 à 20h36
JT Perso

Source : JT 20h WE

Il est plutôt connu pour avoir habillé la bouche du métro du Palais-Royal. Jean-Michel Othoniel réenchantent le Petit Palais avec ses perles de verre. Une exposition entièrement gratuite qui se tient jusqu'à début janvier.

Sublimer l'architecture, la faire briller et admirer ses reflets. Avec ses sculptures, Jean-Michel Othoniel réveille notre regard. “Les motifs de lotus, on les retrouve dans les mosaïques qui datent de 1900. J’ai voulu créer une sorte de jardin d’Eden. L’endroit où on puisse se retrouver un état de contemplation”. Une pause dans ce jardin qui semble habiller pour traverser l'hiver paré d’habits de lumière. “C'est un peu comme une chasse aux œufs, puisqu'il y en a qui sont nichés dans des branches, sur l'eau. C'est très très plaisant”. “Ça fait vivre le jardin différemment avec de l’or, de l'argent et des formes très esthétique et recherchées à la fois”.

Les nœuds en perles sont la signature de l'artiste depuis une dizaine d'années. Ce signe qu’on connaît tous, ce 8 qui se tord dans tous les sens et ces nœuds, c'est vraiment ça. Dans toutes ces perles, on est reflété à l'infini”. Des œuvres miroir donc nous allons découvrir les secrets de fabrication. Elles arrivent en kit à l’atelier. Soufflées par un verrier suisse, les perles s’emboîtent autour d’une structure métallique. Tout a été pensé et calculé en amont : “Elles sont toutes numérotées, puisqu’elles viennent chacune une place très précise selon le facettage”.

Au fur et à mesure, le montage se complique avec les poids et il faudra tout recommencer chez le propriétaire de l’œuvre. “On ne peut pas faire voyager des œuvres comme ça, on prendrait trop de risques. C'est très fragile. Au Petit palais, 70 pièces ont été installées. Résultat d’un de travail réalisé durant le confinement et qui s'offre aujourd'hui à toutes les interprétations. “On pense aux décorations de Noël bien sûr”. “On peut y voir ce qu’on a envie de voir en fonction de nos humeurs”. Une exposition cadeaux jusqu'au 2 janvier.

TF1 | Reportage C. Auberger, K. Betun


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info