La célèbre série animée américaine consacre un épisode aux récentes sorties médiatiques de Harry et Meghan.
Invités d’un talk-show, le couple se braque et quitte le plateau lorsque le présentateur se moque de leurs contradictions.
Une satire qui confirme la chute de popularité du couple auprès du public américain, y compris la jeune génération.

Sans filtre, la série animée South Park n’a rien perdu de son mordant, même après 26 saisons. Dans le dernier épisode, intitulé "The World Wide Privacy Tour" ("La tournée mondiale de l’intimité"), les scénaristes se payent la tête du prince Harry et de son épouse Meghan Markle. En visite sur le plateau d’une émission de télé canadienne, le couple débarque en brandissant des pancartes sur lesquelles on peut lire "We want privacy" ("On veut de l’intimité") et "Stop Looking At Us ("Arrêtez de nous regarder").

"Vous avez vécu toute votre vie au sein de la famille royale", souligne le présentateur à Harry. "On vous donnait tout ce que vous souhaitiez, mais vous dites que c’était difficile. Et maintenant, vous racontez tout dans un livre intitulé Waaagh ("Oui-ouin", ndlr)". Tout le monde a évidemment reconnu Le Suppléant, l’autobiographie à succès du cadet du roi Charles III, en tête des ventes partout dans le monde.

"Nous voulons juste vivre comme des gens normaux", lance de son côté Meghan, après avoir coupé la parole à son époux, en difficulté lorsqu'on lui fait remarquer qu'il a écrit un "livre de journaliste" alors qu'il déteste les médias. "Toute cette attention sur nous, c’est trop dur", soupire l’ancienne vedette de la série Suits. Le présentateur rappelle alors que la jeune femme "fréquente des célébrités et posent dans les magazines". Une remarque qui fait bondir Harry de son siège. 

"Que suggérez-vous ?", demande-t-il à son hôte. "Je me dis juste que certaines personnes pourraient penser que votre garce d’épouse accro à Instagram ne veut pas avoir d’intimité", lui répond ce dernier. Furax, les Sussex quittent le plateau en se promettant de "trouver un endroit calme où nous pourrons vivre comme des gens normaux".

Une popularité en chute libre

Si le couple est régulièrement étrillé dans les médias britanniques, d’où son exil californien, l’épisode de South Park confirme le déclin de sa popularité, y compris Outre-Atlantique. D’après un sondage publié en janvier par Newsweek, Harry et Meghan ont perdu respectivement perdus 45 et 36 points de popularité auprès des Américains suite à la diffusion du documentaire Netflix et la publication du livre Le Suppléant.

44% des personnes interrogées estiment par ailleurs que le prince a eu tort d’inclure le contenu de conversations personnelles dans l’ouvrage. Un désamour qui touche toutes les générations, y compris les plus jeunes puisque le prince et son épouse n’enregistrent plus que 31% et 38% d’opinions favorables chez les 18-24 ans. Un ras-le-bol exprimé par le personnage de Kyle dans la bande-annonce de l’épisode : "J’en ai marre d’entendre parler d’eux… Mais je n’arrive pas à les éviter. Ils sont partout !".


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info