Le WE

La vie exceptionnelle de Suzanne Noël, pionnière de la chirurgie esthétique

Publié le 2 avril 2021 à 20h34, mis à jour le 3 avril 2021 à 1h14
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le monde de la bande dessinée vient de rendre hommage à Suzanne Noël qui mériterait d’être dans les livres d’histoire et dont la prosténité est loin d’être à la hauteur de son destin.

Dès le premier trait, nous devrions reconnaître ce visage et pouvoir immédiatement lui donner un nom. Mais puisqu’aucun de nos livres d’histoire n’en a fait mention, nous voilà réduit à tout apprendre de la vie exceptionnelle de Suzanne Noël, et notamment grâce à ses dessins. C’est la destinée de celle qui refuse le statut de femme au foyer. pour devenir une illustre chirurgienne.

Portée par un mari ouvert, Suzanne passe son bac et entreprend des études de médecine en 1905, seule femme dans les rangs. Le retour des gueules cassées nécessite la mobilisation de tous dans les hôpitaux. Elle est appelée en renfort à la Salpêtrière. Elle se passionne pour les prémices d’une chirurgie qu’on appelle reconstructrice. Suzanne va réaliser des prouesses.

Germe alors en elle une idée avant-gardiste. Suzanne s'empare de pinces à linge et fait subir mille grimaces à son visage, à la recherche d’astuces pour rajeunir. Des gestes encore d’actualité quand vous prenez rendez-vous chez un chirurgien-esthétique. Suzanne va poser les bases d’une nouvelle esthétique. Ces confrères masculins dénigrent des interventions frivoles. Elle défend devant tous le rôle social de cette chirurgie capable de corriger les effets de la vieillesse. Découvrez l’intégralité de ce reportage dans la vidéo ci-dessus.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info