Le magazine français de bande dessinée pour la jeunesse est de retour en kiosque ce mercredi. Nos souvenirs d'enfance figurent-ils encore dedans ?

Ceux qui ont eu douze, quinze, dix-sept ans dans les années 70 ou 80 se souviennent de chaque page ou presque. Docteur Justice, Placid et Muzo, Gai-Luron et Belle Lurette, ainsi que Rahan, nous suivions leurs aventures dans "Pif Gadget". Après une très longue période d'hibernation, le magazine de bande dessinée reparaît aujourd'hui.

Pif le mag, c'est son nouveau nom. Pif est né dans le quotidien l'humanité en 1950 avant de s'installer dans Vaillant, un journal communiste lui-aussi, qui rejetait donc les super-héros américains. Par la suite, le magazine obtient sa propre parution et gagne un lectorat, grâce à des petits jouets comme les pois sauteurs.

Ces gadgets, on les a retrouver dans un endroit incongru. La Bibliothèque nationale de France les préservent précieusement, car ils feraient l'objet d'énormément de demandes. Un genre de publication qui seraient régulièrement demandé en salle de lecture.

Dans le années 70, Pif tire parfois un millions d'exemplaire, et en profite alors pour faire passer des messages, sur l'environnemnt par exemple. En 1975, près de 400 000 petites brindilles d'épicéa ont été vendues avec le journal. L'un de ces sapins a été planté par les enfants du directeur des archives. L'arbre est toujours vivant 45 ans plus tard.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info