Le 13H

VIDÉO - Monaco : pour la première fois, les fresques du palais dévoilées au public

La rédaction de TF1info | Reportage A. Flieller, D. Laborde
Publié le 5 juillet 2022 à 13h21, mis à jour le 5 juillet 2022 à 15h26
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le palais princier de Monaco a enfin ouvert ses portes au public.
C'est la première fois que les visiteurs peuvent admirer ses fresques, qui datent du XVIe.
Elles ont été découvertes presque par hasard il y a six ans.

C'est la première fois que le public peut découvrir, à Monaco, le palais princier restauré et ses fresques du XVIème siècle. "On ne connait pas du tout. C'est une visite découverte. Le peu que nous avons vu, c'est lors du mariage du prince à la télévision", explique une visiteuse. Une autre ajoute, au micro du 13H de TF1 : "C'est juste splendide".

"Beaucoup de visiteurs ont versé des larmes"

Cette incroyable découverte a été faite presque par hasard il y a six ans. Depuis plus de 200 ans, ces 600 mètres carrés de fresques étaient recouverts par plusieurs couches de peinture. "C'est à l'occasion de travaux de consolidation, où nous avons travaillé dans la cour d'honneur, qu'en se rapprochant de la voute, les spécialistes ont eu l'intuition qu'il y avait une fresque cachée sous cette peinture", raconte Christian Gauthier, directeur de la restauration. "Et là, on découvre un certain nombre de visages qui sourient, grimacent... On a beaucoup d'émotion à travers tout ça, lorsqu'on a un visage qui jaillit du fin fond de la Renaissance. Beaucoup de visiteurs ont versé des larmes".

Lire aussi

En 1300, le bâtiment était une forteresse militaire. Mais à la Renaissance, les Grimaldi le transforment en palais. Ils construisent une cour d'honneur, appellent des peintres d'Italie pour décorer les murs et les plafonds. Au fil des années et des transformations, ces chefs-d'œuvre tombent dans l'oubli pour renaître aujourd'hui. "Je suis en train de dégager la couche XIXème [siècle] pour retrouver la couche d'origine", explique Julia Greiner, conservatrice et restauratrice en chef. "C'est un travail très minutieux. Si on va un peu trop loin avec le scalpel, ça risque d'enlever cette couche d'origine".

Peu à peu, les trésors du palais se dévoilent et retrouvent leur faste d'antan. Il faudra plusieurs mois pour percer tous leurs secrets.


La rédaction de TF1info | Reportage A. Flieller, D. Laborde

Tout
TF1 Info