Marie-Sophie Lacarrau : "Jean-Pierre Pernaut ne donnait pas de conseils, il partageait"

Publié le 2 mars 2022 à 22h48, mis à jour le 3 mars 2022 à 20h07

Source : TF1 Info

C'est elle qui a eu la lourde mission de succéder à JPP, après 33 ans passés à la tête du 13H de TF1.
La journaliste a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur, décédé ce mercredi 2 mars des suites d'un cancer du poumon.
"Il m'a appris à avoir confiance", a-t-elle déclaré.

C'était un 18 décembre. Un jour presque ordinaire sauf dans la tour TF1 qui disait au revoir à l'une de ses figures les plus emblématiques. Jean-Pierre Pernaut tire alors un trait sur 33 ans à la tête du 13H de la première chaîne dont il est devenu indissociable. Son amour des régions, il l'a partagé chaque jour aux millions de téléspectateurs qui le regardaient. Alors il ne pouvait que faire de même avec la journaliste qui lui a succédé. "C’était un homme extrêmement bienveillant", raconte Marie-Sophie Lacarrau quelques heures après l'annonce de la mort du géant de l'information.

"Je suis arrivée pour prendre sa succession d’une manière unique dans ce monde de la télévision. Pendant des mois, nous avons travaillé ensemble. À l’époque on me demandait : "Quels conseils te donnent-ils ?" Mais Jean-Pierre ne donnait pas de conseils. Il partageait. Il échangeait, on se nourrissait de ça", se souvient-elle. "Je ne le remercierai jamais assez pour cet accompagnement avant de passer la main, jusqu’à m’inviter dans son dernier journal. C’est exceptionnel, c’est très élégant", poursuit celle qui a fait ses premiers pas sur TF1 alors que Jean-Pierre Pernaut faisait ses derniers sur le même plateau

C'était ça Jean-Pierre, les deux pieds dans nos régions, nos terroirs et un œil toujours ouvert sur le monde
Marie-Sophie Lacarrau

Ce 13H tourné vers les terroirs, "il l'a imaginé et en a fait ce qu'il est aujourd'hui'". Un rendez-vous incontournable du petit écran. Marie-Sophie Lacarrau se souvient des mots de Jean-Pierre Pernaut, qui lui a dit : "Éclate-toi ! fais-toi plaisir ! Parce que ça, les téléspectateurs le verront". Absente du 13H depuis décembre pour raisons médicales, elle a une pensée pour ses équipes qui ce jeudi "vont devoir essayer de s'éclater". "Je sais qu’ils préparent un bel hommage. Je veux leur envoyer aussi, à toute la rédaction et la famille des correspondants, beaucoup de force et d’énergie parce que les prochains jours vont être compliqués", ajoute-t-elle. 

De Jean-Pierre Pernaut, elle retiendra surtout son sens de l'intuition et de la conviction : "Il m’a appris à avoir confiance. J’étais assez admirative de ce côté qu’il avait de savoir entraîner une équipe avec lui. C’était un incroyable moteur, un immense savoir-faire. Ce qui me frappe, c’est qu’il nous quitte alors qu’en ce moment c’est le salon de l’Agriculture et la guerre en Ukraine. Et c’était ça Jean-Pierre, les deux pieds dans nos régions, nos terroirs et un œil toujours ouvert sur le monde".


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info