"Harry et Meghan" : le documentaire qui fait trembler la couronne britannique

"Mensonges", "nauséabond", "narcissique" : les tabloïds britanniques étrillent le documentaire "Harry et Meghan"

Publié le 8 décembre 2022 à 17h58
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Netflix a dévoilé ce jeudi la première partie du documentaire très attendu sur Harry et Meghan.
En colère contre les paparazzis, les Sussex s'en sont pris une fois de plus aux tabloïds britanniques.
De quoi passablement énerver les principaux journaux du pays que ne sont pas fait prier pour le faire savoir.

Tout le Royaume-Uni l'attendait de pied ferme. Netflix a enfin dévoilé les trois premiers épisodes de Harry et Meghan, la série documentaire de six épisodes qui revient sur la véritable histoire du couple désormais exilé aux États-Unis. Ou plutôt sur la version du fils du roi Charles III et de l'ex-comédienne qui ont complètement coupé les ponts avec la Monarchie.

Dans la première partie du documentaire (la seconde sera diffusée jeudi prochain), les Sussex sont revenus sur leur rencontre, leur amour inconditionnel, leur enfance marquée par des épreuves, mais surtout sur les tabloïds britanniques, accusés de les "détruire" comme ils l'avaient fait avec Diana.

Si la famille royale est (relativement) épargnée dans cette première partie, Harry et Meghan règlent leur compte avec les paparazzis et la presse people. "Voir une autre femme que j'aime traverser cette frénésie, c'est difficile. C'est le chasseur contre la proie", lance Harry en référence à la mort de sa mère Diana, décédée à Paris dans un accident de voiture en 1997 alors qu'elle était pourchassée par des paparazzis peu après son divorce avec Charles.

"The Sun" accuse le couple de changer son histoire

"Netfibs" (soit "Netfaux") lance sur son site The Sun qui publie un article sur les mensonges présumés du couple. "Cinq fois où Meghan Markle et Harry semblent changer leur histoire dans le documentaire Netflix – de leur premier rendez-vous à la demande en mariage". 

"La fureur du Palais contre Megflix", peut-on lire du côté du Daily Mail qui affirme "qu'aucun membre de la famille royale n'a été approché pour faire des commentaires" alors que les auteurs soutiennent que Buckingham et Kensington Palace ont refusé de répondre à leurs "accusations explosives".

Un documentaire "narcissique, nauséabond et égoïste"

Le Mirror soutient que William est absolument furieux que le documentaire utilise un extrait de l'interview confession de Diana en 1995 qu'il avait pourtant demandé de ne jamais plus diffuser. "Des sources proches du futur roi ont déclaré que William serait 'consterné' que son frère soit 'manifestement allé à l'encontre de sa volonté'", détaille le tabloïd.

Lire aussi

Toujours très critique envers Meghan Markle, Piers Morgan – le présentateur britannique de la matinale de ITV forcé à quitter la présentation de son émission en mars 2021 après de virulentes attaques contre la duchesse de Sussex – a qualifié le documentaire de "narcissique, nauséabond et égoïste". "Harry semble-t-il si malheureux parce qu'il sait qu'il a été manipulé par une briseuse de famille pour qu'il quitte tout ce qu'il aimait ?", se demande le journaliste dans les colonnes du Sun


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info