Ils ont tous débuté avec Jean-Pierre Pernaut dans le journal de 13H de TF1.
Les anciens correspondants du JT ont rendu hommage à celui qu'ils considéraient comme un membre de la famille.

Il était comme un père de famille. Les correspondants historiques du 13H de TF1 ont rendu un vibrant hommage à Jean-Pierre Pernaut, décédé ce mercredi 2 mars à l'âge de 71 ans. "L'une des plus grandes folies de Jean-Pierre a été de créer ce réseau de correspondants, il fallait oser à l'époque", se souvient Guénaëlle Théaud, ancienne collaboratrice de TF1 à Brest (Finistère). 

"C'était une véritable famille, les rapports étaient devenus tellement étroits au fil des années", confirme Gabriel Natta, ancien correspondant à Nice (Alpes-Maritimes), qui révèle que Jean-Pierre Pernaut lui avait même demandé d'être son témoin de mariage. "Je suis tombé de ma chaise, j'étais très ému, j'ai même pleuré", admet le journaliste. 

Tous les matins, ça pétait, ça y allait ! Et il a tenu pendant 30 ans
Jean-François Garcia

Jean-Marie Deleau, ex-collaborateur à Lyon (Rhône), se souvient de l'un de ses premiers reportages avec Jean-Pierre Pernaut sur le poulet de Brest. "Jean-Pierre m'avait appelé pour me dire que ça faisait 10 ans qu'on n'avait pas vu de poulet à la télévision ! Symboliquement, il tenait à ce que les réunions de correspondants se fassent dans les régions. C'était pour lui une façon de souder ses équipes et d'aller à la rencontre de ses téléspectateurs"

"Tous les matins, ça pétait, ça y allait ! Et il a tenu pendant 30 ans", renchérit de son côté Jean-François Garcia, ancien correspondant à Montpellier (Hérault). "C'était notre carburant pour aller sur le terrain".


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info