Malgré la pandémie, les curieux n'ont pas hésité à se rendre dans la banlieue de Londres à Windsor pour rendre hommage au Prince Philip. Les funérailles auront lieu samedi 17 avril.

Dans un contexte de crise sanitaire, les hommages populaires, eux, restent relativement modestes. Les rassemblements ne sont pas autorisés, mais les curieux n'ont pas hésité à se rendre dans la banlieue de Londres à Windsor, où le prince Philip s'est éteint au côté de la Reine.

Les préparatifs des funérailles ont déjà commencé à Windsor. Elles se tiendront dans le palais samedi prochain. Au volant de sa voiture, le prince Edward venu soutenir sa mère, la reine. À ses côtés, son épouse émue confie aux passants la force de la reine Elizabeth II. Les Britanniques aussi affluent dans la ville pour rendre hommage au prince Philip.

Malgré la pandémie, beaucoup ont fait le déplacement pour déposer une gerbe de fleurs. Dans cette ville tournée vers la royauté, les pensées pour le prince s'affichent jusque sur les vitrines. "Les magasins de souvenirs sont encore fermés en Angleterre. Ils ont droit de rouvrir dans deux jours avec une nouvelle phase de déconfinement. Pour les funérailles, Windsor devait encore accueillir plus de monde", explique notre correspondante Élise Stern.

Les autorités prient pourtant le public de ne pas venir à cause du coronavirus. Les funérailles sont limitées à 30 convives. Parmi les invités, le prince Harry a confirmé sa présence, sans Meghan. La cérémonie sera retransmise à la télévision. Une minute de silence sera observée juste avant dans tout le pays.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info