Avant le succès mondial de "Grease", Olivia Newton-John chantait à l’Eurovision face à ABBA

Delphine DE FREITAS
Publié le 9 août 2022 à 10h21, mis à jour le 9 août 2022 à 13h24
JT Perso

Source : TF1 Info

En 1974, l’actrice australienne, décédée le 8 août, fait le voyage jusqu’au Royaume-Uni qu’elle représente lors du concours européen de la chanson.
Dans une longue robe turquoise, elle interprète "Long live love" en direct à la télévision.
Mais la même année, une tornade pop venue de Suède balaie tout sur son passage.

Brighton, 6 avril 1974. Le Royaume-Uni s’apprête à accueillir l’Eurovision pour la deuxième fois en trois ans sans avoir remporté l’émission précédente. Alors pour la 19e édition du concours européen de la chanson, le pays met toutes ses chances de son côté pour espérer repartir avec le trophée. 

Quelques mois avant, le diffuseur BBC a sélectionné la jeune Olivia Newton-John pour représenter les Britanniques. Née 25 ans plus tôt à Cambridge, elle mène une brillante carrière de chanteuse en Australie où elle s’est installée avec sa famille vingt ans plus tôt.

Elle rêvait de chanter une autre chanson

"Son père est né au pays de Galles, sa mère est née en Allemagne et elle a été élevée en Australie. C’est vraiment une chanteuse internationale", s’enthousiasme le commentateur de la BBC en amont de sa prestation, citant ses précédents tubes. "If not for you", "Banks of the Ohio" ou encore "Let met be there". Olivia Newton-John se présente sur scène en deuxième position avec "une chanson dynamique et joyeuse". Son titre ? "Long live love", un hommage à l’Armée du salut. Si la jeune femme donne toute sa voix et apparaît ultra souriante, elle révèlera plus tard qu’elle rêvait de chanter autre chose.

Le choix de la chanson de l’Eurovision a été laissé aux téléspectateurs britanniques parmi six morceaux. Olivia Newton-John est venue les interpréter en direct dans l’émission de la BBC "Clunk Click" avant que le public ne vote pas courrier. "Angel Eyes", qui avait la préférence de l’artiste, se classera malheureusement en deuxième position. 

L’Australienne regrette aussi sa tenue, elle qui aurait préféré porter un pantalon plutôt qu’une longue robe turquoise bouffante. "Je me suis sentie un peu obligée en tant que représentante de l’Angleterre de chanter la chanson qu’ils voulaient mais aussi de porter ce qu’ils attendaient de moi", dira-t-elle, citée dans le livre Grease is the word.

Lire aussi

Le soir du concours, la future star de Grease récolte 14 points et se hisse à la quatrième place. Les vainqueurs, eux, semblent intouchables. Et l’histoire leur donnera raison. Avec leur hymne "Waterloo", les Suédois du groupe ABBA lancent l’une des carrières les plus prolifiques de l’histoire de la musique. Frida et Agnetha ont salué sa mémoire dans un communiqué. "Que faire, que dire quand la femme la plus gentille, la plus douce et la plus aimante nous quitte pour voyager ailleurs", note la première. Après l’Eurovision, Olivia Newton-John avait déjà entrepris un premier voyage. Elle avait pris elle la direction des États-Unis où, quatre ans plus tard, l’attendrait le rôle qui ferait d’elle une star mondiale. 


Delphine DE FREITAS

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info