Le 13H

Ventes d'albums : Vitaa et Slimane, Ninho, Maes... les artistes français cartonnent en France

LT
Publié le 17 mars 2021 à 16h33, mis à jour le 17 mars 2021 à 16h46
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

MUSIQUE - Selon l’étude annuelle du Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP), les chansons les plus écoutées et vendues dans notre pays sont françaises.

Si la crise sanitaire a empêché le maintien des spectacles et des concerts, l’engouement du public pour les chansons françaises n’est plus à prouver. En 2020, 80% des albums achetés ou téléchargés en France étaient français. Selon l’étude du Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP), "pour la 3ᵉ année consécutive, 19 des 20 meilleures ventes d’albums en 2020 sont des productions françaises et chantées en français". L’étude précise que cette tendance dure depuis six ans avec chaque année entre 17 et 19 productions hexagonales qui figurent systématiquement dans les 20 meilleures ventes annuelles d’albums. 

Les jeunes artistes dont c’est le premier disque se trouvent également dans ce classement. "46 premiers albums se classent au top 200, soit près d’un quart du classement – dont 42 productions françaises". Certains chanteurs et chanteuses affichent même plusieurs albums dans les meilleures ventes de l’année avec, par exemple, Jul, dont cinq de ses disques sont classés. 

Mis à part AC/DC, les 20 meilleures ventes sont donc produites en France avec notamment Versus de Vitaa et Slimane, MILS III, de Ninho et Les derniers salopards de Maes. La tendance reste sensiblement la même sur les 100 premières places du classement : 77 artistes sont produits dans notre pays.

Le rap et les musiques urbaines ont le vent en poupe

Le succès de la chanson française s’explique en partie par l’engouement du jeune public pour le rap et les musiques urbaines. Selon le SNEP, ce genre se retrouve dans 56% du top album, soit plus de la moitié de nos 200 disques préférés. Mais si l’on considère l’intégralité des albums achetés et écoutés, le rap et les musiques urbaines représentent 31% de la consommation totale. La variété, la pop et le rock représentent quant à eux 41% du top album et 47% de la consommation totale.  

La chanson française et tous les genres musicaux ont encore de beaux jours devant eux, sachant que les Français ont une consommation éclectique de la musique. 


LT

Tout
TF1 Info