"Harry et Meghan" : le documentaire qui fait trembler la couronne britannique

"Harry et Meghan" : documentaire explosif ou pétard mouillé ? Nous avons vu les trois premiers épisodes

par Rania HOBALLAH
Publié le 8 décembre 2022 à 13h58
JT Perso

Source : TF1 Info

Ce jeudi, Netflix dévoilait les trois premiers épisodes du documentaire très attendu sur Harry et Meghan.
Présentée comme explosif, la première partie du documentaire nous a plus donné le sentiment d'un pétard mouillé.
Les Sussex reviennent sur leur rencontre, leur amour, leur enfance, le harcèlement des paparazzis et le racisme dont ils ont été victimes.

On s'attendait à un documentaire explosif. On est restés sur notre faim. Pour le moment, en tout cas. Trois mois jour pour jour après l'arrivée de Charles III sur le trône, Netflix a donné le coup d'envoi mondial du documentaire Harry & Meghan, ce jeudi à 9 heures pétantes. Composé de six épisodes dont trois ont été révélés ce jeudi matin, le programme coproduit par les Sussex promettait de dire toute la vérité, rien que la vérité sur la façon dont leur conte de fée a viré au cauchemar.

Et après près de 3 heures de visionnage – où on n'apprend pas grand-chose de nouveau – on en ressort mitigé. Rien à voir avec l'interview-confession donnée à Oprah Winfrey en mars 2021. On se dit que ceux qui aiment Meghan et Harry les aimeront encore plus, tandis que ceux qui les détestent trouveront encore des raisons pour attiser leur haine. "Ceci est le récit de l'histoire de Harry et Meghan, raconté avec des archives personnelles inédites. Tous les entretiens ont été réalisés avant le mois d'aout 2022. La famille royale s'est refusée à tout commentaire sur le documentaire", prévient un message en préambule. 

C'est une grande histoire d'amour. Le plus fou, c'est que je crois qu'elle ne fait que commencer

Prince Harry

Main dans la main, plus soudé que jamais, photos et vidéos personnelles à l'appui, Meghan et Harry reviennent sur leur rencontre et la force de l'amour qui les unis. Si Harry avait flashé sur la comédienne en voyant sa photo sur Instagram, Meghan en revanche ne savait même pas qui était ce prince aux cheveux roux et à l'enfance mouvementée. "C'est une grande histoire d'amour. Le plus fou, c'est que je crois qu'elle ne fait que commencer", confie Harry qui n'hésite pas à comparer sa femme à sa défunte mère.

Le premier épisode revient d'ailleurs sur le harcèlement continu qu'a subi Diana de la part de la presse people. "Dans la plupart de mes souvenirs, je suis entouré de paparazzi", admet Harry alors que défilent les images d'archives qui rappellent ce que les Sussex subissent encore aujourd'hui. "Ces 5 dernières années ont été difficiles", confirme Doria Ragland, la maman de Meghan qui s'exprime publiquement pour la première fois.

J'ai vite compris que le formalisme extérieur était aussi de mise en privé

Meghan Markle

Si l'union entre le prince rebelle et l'actrice américaine avait tout du conte de fée, il a été entaché par la hausse des attaques racistes que subissait le Royaume-Uni, alors en plein Brexit lorsque leur relation est rendue publique. Le troisième épisode s'ouvre d'ailleurs sur un petit exposé autour du passé colonial du Royaume-Uni et le racisme intrinsèque de la famille royale qui a fait que la belle histoire a viré au cauchemar.

Lire aussi

"J'ai tout fait pour m'intégrer", clame Meghan Markle, propulsée dans un monde dont elle ne connaissait pas les codes. "J'ai vite compris que le formalisme extérieur était aussi de mise en privé", lâche la maman d'Archie et Lilibet, alors qu'on voit des images de William et Kate tirés à quatre épingles. Le prince et la princesse de Galles apprécieront. 

L'épisode se termine sur les préparatifs du mariage entre Meghan et Harry, entaché par le déballage autour des histoires familiales de la future princesse. Maintenant que le décor est planté, va-t-on avoir droit à de véritables scoops ? Réponse jeudi 15 décembre. 


Rania HOBALLAH

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info