Le 13H

VIDÉO - Piano en gare : la SNCF célèbre les 10 ans de l'opération

Léa Tintillier | Reportage TF1 Paul Géli
Publié le 1 juillet 2022 à 14h01
JT Perso

Source : TF1 Info

Depuis dix ans, les mains anonymes se succèdent pour jouer sur les pianos en gare.
Au rythme des départs et des arrivées se joue la mélodie des voyages.
De la musique classique à portée de doigts.

Depuis dix ans maintenant, les mains anonymes se succèdent sur les claviers des pianos en gare. Ce jour-là, le pianiste s’appelle Ellie. Et il n’est pas le premier. "Il y avait des jeunes qui jouaient. Ils ont fait une mélodie que j’aimais, je me suis levé, j’ai discuté avec eux et du coup, j’ai un peu joué. Et ensuite, je suis resté là", dit Ellie, dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article. 

Au rythme des départs et des arrivées, Ellie joue la mélodie des voyages. Dans la chorégraphie des passagers, certains, parfois, s’arrêtent. "C’est de la poésie. Parfois ça peut être un peu cacophonique, mais de toute façon, c’est forcément sympathique", sourit un homme qui s’est arrêté pour écouter Ellie. "Ça peut évoquer la nostalgie, les moments de départ un petit peu", poursuit un homme. "Ça occupe et puis au moins, ça fait sourire les gens des fois dans les gares, c’est pas mal. J’aime bien", ajoute encore un jeune homme. 

"Ça habitue au public et au stress"

"Des fois, il y en a vraiment qui tâtent du piano", affirme Danielle, qui attend ses petits-fils. Les retrouvailles se font donc en musique, presque comme dans un film. Avant que le jeune Kilian ne joue à son tour. "C’est plus convivial, je trouve. C’est pas mal parce que ça habitue au public et ça habitue au stress", estime Kilian. 

Lire aussi

En libre-service, la musique classique est désormais à portée de doigts. "On a beaucoup de gens qui ont dit dans les gares à nos chefs de gare ‘moi, finalement, ce piano, ça me permet de jouer, parce que je suis étudiant, mon piano est chez mes parents, ça coûtait trop cher de l’avoir à mon domicile d’étudiant, donc je peux continuer à m’entraîner en gare'", raconte Isabelle Camillerapp, directrice de communication et des relations extérieures pour "Gares et connexions" Grand-Ouest. Entre les annonces de gare, quelques accords peuvent parfois suspendre le temps. En escale, les pianos ont encore un long voyage devant eux. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Paul Géli

Tout
TF1 Info