Le 20h

Pierre Cardin : décès du pionnier du prêt-à-porter

Publié le 29 décembre 2020 à 20h26, mis à jour le 29 décembre 2020 à 23h28
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'essentiel

Pierre Cardin, l'une des plus grandes figures de la mode française, est décédé ce mardi à l'âge de 98 ans. Il a révolutionné le prêt-à-porter en le rendant plus accessible à tous. C'était un visionnaire du style et du commerce.

Nous lui avons rendu visite il y a trois ans dans son atelier. Il y travaillait encore à 95 ans. Créateur à l'esthétique futuriste, Pierre Cardin jouait avec les matières, les couleurs, les formes géométriques. Il crée sa maison de couture en 1950 puis devient le premier à faire défiler des hommes. Mais ce dont il est le plus fier, son trait de génie disait-il, c'est l'invention du prêt-à-porter. En 1959, il fait descendre la haute couture dans la rue en lançant sa première ligne dans un grand magasin. Personne n'y croit, puis face au succès, beaucoup l'imitent.

Pierre Cardin, c'est aussi un homme d'affaires. Il prête son nom à des parfums, du mobilier, des montres. Il est le premier à développer sa marque sur le marché asiatique. Il s'enrichit, mais pour ses détracteurs, ce modèle nuit au prestige de la marque. Pierre Cardin c'est 800 licences, 500 usines et 200 000 employés. En 1990, sa fortune est estimée à 1,5 milliards d'euros. Il s'offre un musée, rachète le château du Marquis de Sade et écrit un festival de musiques lyriques. Mais le couturier revient toujours vers ses racines, l'atelier du faubourg Saint-Honoré, où il n'a jamais cessé de créer.