Héros d’une fiction sur TF1, Booder "a passé quatre ans au RSA" après le film "Beur sur la ville"

Publié le 26 février 2024 à 11h10

Source : Bonjour !

L’humoriste Booder était l’invité de "Bonjour ! La Matinale TF1" ce lundi 26 février avant la diffusion du téléfilm "Le Nounou" le soir-même en prime.
Aujourd'hui personnalité incontournable du petit écran, il est "fier" de la période difficile qu’il a traversée.
"Ça m’a permis de dire que tout peut s’arrêter du jour au lendemain", insiste-t-il dans son entretien à découvrir en intégralité.

C’est un visage que les téléspectateurs de TF1 connaissent bien. Trublion régulier de l’émission "Vendredi tout est permis" avec Arthur, Booder tient ce lundi 26 février le premier rôle d’une fiction dont il a lui-même eu l’idée. Dans Le Nounou, il incarne le baby-sitter des enfants d’un couple homoparental joué par Florent Peyre et Gérémy Crédeville. L’humoriste ne cache pas son souhait de voir ce personnage revenir pour d’autres épisodes. "J’ai déjà des idées, dont un avec une famille recomposée", glisse-t-il dans "Bonjour ! La Matinale TF1".

Je profite jusqu’à ce que ça ne marche plus
Booder

Si aujourd’hui tout lui sourit, sa carrière a connu quelques déconvenues. "Ça fait 22 ans que je suis dans ce métier", note Booder, évoquant ses années de galère. Il explique ainsi avoir passé "quatre ans au RSA" après le film Beur sur la ville, sorti en 2010. "Pas d’inspiration, pas d’envie", se souvient-il. Sans cachet régulier, impossible pour lui de recharger ses droits d’intermittent. C’est à cette époque qu’il devient père. "Mon fils est né avec les mêmes problèmes asthmatiques que moi, c’était compliqué", dit-il.

Mais pas de quoi lui faire baisser les bras. "Je suis fier de ce moment-là, ça m’a permis de dire que tout peut s’arrêter du jour au lendemain", insiste-t-il. "C’est pour ça qu’aujourd’hui avec mon spectacle, je suis en tournée depuis quatre ans. J’ai fait 800 dates. J’ai envie de jouer partout […], j’ai envie que ça continue. Je profite jusqu’à ce que ça ne marche plus", dit-il. Découvrez son interview en intégralité dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info