VIDÉO – "The Voice" : Baptiste Sartoria et "son aura de star" provoquent un super block démoniaque

Publié le 17 février 2024 à 22h01

Source : The Voice

Bien qu’inexpérimenté sur scène, Baptiste Sartoria s’est attiré les faveurs de tous les coachs ce samedi 17 février en chantant du Dalida.
Une prestation si spéciale que Vianney a usé d’un peu de fourberie pour empêcher sa collègue Zazie d’avoir le rockeur dans son équipe.
La drôle de séquence est à revoir sur TF1+.

Trois fauteuils étaient déjà retournés avant même le refrain. Oli gagnera lui son buzz au shifumi face à son frère Bigflo. Venu chanter "Mourir sur scène" de Dalida lors de son audition à l’aveugle, Baptiste Sartoria est peut-être finalement né en tant qu’artiste sur celle de "The Voice" ce samedi 17 février. "Je ne veux pas vivre avec des regrets et c’est pour ça que je suis ici", explique le jeune homme de 21 ans dans son portrait. Initié au classique par sa mère et sa tante, au rock français des années 80 par son père, le natif du Cannet "a toujours eu ce rêve enfoui d’avoir un micro à la main et de chanter".

T'es béni, t’as un truc dans la voix, un timbre. Je sais combien c’est rare. Tu dégages un truc mon gars
Vianney à Baptiste Sartoria

"Mais ça me paraissait tellement inatteignable que le déclic est venu plus tard", poursuit-il. Celui des coachs a été presque immédiat. Bigflo parle d’un "pouvoir" qu’il ne "sait pas encore utiliser". Mika a cerné "son talent naturel" qui demande "énormément de travail". "Tu as cette présence sur la scène. Tu es beau et tu n’es même pas conscient que t’as une aura vraiment... Une aura de star", note-t-il, très intrigué. 

Etienne Jeanneret / Bureau233

Premier à buzzer, Vianney remarque d’emblée que Baptiste Sartoria "n’a pas beaucoup d’expérience de scène". "C’est tellement génial. J’ai senti ça parce qu’il y a des choses pas maîtrisées qui sont fragiles", ajoute-t-il, enchaînant les compliments. "Tu sais que t’es béni, t’as un truc dans la voix, un timbre. Je sais combien c’est rare. Tu dégages un truc mon gars", souligne-t-il. 

Zazie, elle, n’aura pas le temps de parler avant que Vianney ne fasse mine de bâiller et de s’étirer pour mieux utiliser sur elle son super block. "Tu es en même temps le caillou et en même temps la caresse, dit-elle à Baptiste Sartoria. Tu vas bien rigoler chez eux, moi je vais bien pleurer par ici". La stratégie machiavélique aura porté ses fruits. Car si le talent, d'origine grecque comme Nikos Aliagas, reconnaît que son style rock "se rapproche" de Zazie, ce sont "les premiers mots, ceux de Vianney" qui l’ont convaincu. 


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info