Le WE

Quand le "Lac des Cygnes" se modernise

La rédaction de LCI
Publié le 13 juin 2021 à 13h15, mis à jour le 14 juin 2021 à 11h05
JT Perso

Source : JT 13h WE

REPORTAGE - Prenez le plus classique d'un ballet du XIXe siècle et transposez-le à notre époque. Imaginez un cygne devenu la proie d'un entrepreneur véreux dans un monde dominé par la finance et l'industrie.

Cela fait presque un an que les 26 danseurs de la compagnie ont été privés de leur public. "On est tous très avides de danser, de retrouver le studio, tout le processus de création ...", raconte une danseuse. Assoiffé d'espace et de liberté, le scénographe ne s'est rien refusé. À la partition de Tchaïkovski, il ose mêler musique orientale, flamenco et techno. Mais son "Lac des Cygnes" ne rompt pas complètement avec la tradition.

Il se regarde comme une toile recouverte de plusieurs siècles de peinture. "Comme les peintres qui se répandent à travers les siècles, vous prenez "Le déjeuner sur l'herbe" de Manet repris par Cézanne et Picasso. On peut imaginer la même chose avec la danse", a expliqué Angelin Preljocaj, chorégraphe. "La vraie question qui m'est venue, c'est : "est-ce que nos enfants et les enfants de nos enfants sauront ce que c'est un lac et ce que c'est un cygne dans quelques années", ajoute-t-il. Dans une tempête d'émotion, d'écume et de plume, voici un "Lac des Cygnes" comme nous ne l'avions jamais vu.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info