VIDEO - Quand les Rolling Stones rendent hommage aux Beatles

Amandine Rebourg
Publié le 9 octobre 2016 à 10h43
VIDEO - Quand les Rolling Stones rendent hommage aux Beatles

Source : Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

MYTHIQUE - Pour les amoureux du rock, c'est l'affiche de rêve, le festival idéal. En plein milieu du désert californien à l'occasion du "Desert Trip", les Rolling Stones ont repris une chanson de leur légendaire meilleurs ennemis, les Beatles.

Paul McCartney, The Who, Bob Dylan, Neil Young, les Rolling Stones... Cette affiche à faire pâlir d'envie les fans de rock se déroule actuellement dans le désert californien, du côté de Palm Springs à Indio, plus précisément. Son nom ? "Desert Trip". Ce festival des légendes du rock a débuté ce week-end et sur le même principe que Coachella, se déroulera également le week-end prochain. 

Et au premier jour de ce méga-festival, les fans des Stones ont eu la surprise de voir leur groupe préféré rendre un hommage plutôt cocasse à leur rivaux supposés, les Beatles. En plein milieu du concert, Mick Jagger, l'emblématique chanteur des Rolling Stones, a confié à une foule de 75.000 personnes que le groupe souhaitait faire "une chose étrange", interpréter la chanson d'un "grand groupe". Puis "Come Together" est sortie des hauts-parleurs.

"Bienvenue à la maison de retraite de Palm Springs pour musiciens anglais raffinés"

Le chanteur a déchaîné les spectateurs avec ses déhanchements caractéristiques malgré ses 73 ans et durant le concert, s'est fendu de quelques plaisanteries au sujet de fans grisonnants venus écouter un groupe de rockeurs vieillissants. A part Ron Wood qui a 69 ans, les autres membres ont dépassé les 70 ans. "Nous n'allons pas faire d'autres blagues sur l'âge ce soir", a lancé Jagger, "mais bienvenue à la maison de retraite de Palm Springs pour musiciens anglais raffinés", ajoutant qu'un "parc de dinosaures" faisait partie des attractions du week-end. L'humour anglais, comme le rock n'roll, a toujours de beaux restes. 

Desert Trip pourrait être le festival le plus rentable de l'histoire, avec des tickets atteignant 1.599 dollars pour trois jours avec sièges réservés et accès à un lounge (1.432 euros). Le billet le moins cher sur le site officiel était à 399 dollars pour une place debout au fond : autant dire qu'il faut avoir la forme. Le festival devrait accueillir 150.000 fans en deux week-ends à Indio, situé à environ deux heures à l'est de Los Angeles (Californie, ouest).


Amandine Rebourg

Tout
TF1 Info