VIDÉO - "Ça sera très émouvant pour moi" : Sylvie Vartan fait ses adieux à la scène avec une dernière tournée

Publié le 24 janvier 2024 à 12h30

Source : Quotidien, deuxième partie

À 79 ans, la chanteuse a décidé de faire ses adieux à la scène avec une dernière tournée en 2024.
Intitulé "Je tire ma révérence", cet ultime tour de piste se déroulera les 8, 9 et 10 novembre au Dôme de Paris.
Invitée sur le plateau de "Quotidien", la mère de David Hallyday a expliqué les raisons de cette décision.

Elle a décidé de raccrocher. Ce mardi, Sylvie Vartan a annoncé sur son compte Instagram qu'elle allait effectuer un dernier tour de piste avant de raccrocher. "C’est avec beaucoup d’amour et d’émotion que je vous retrouverai au Dôme de Paris pour ma tournée d’adieux", a expliqué la chanteuse âgée de 79 ans. 

Intitulé "Je tire ma révérence", le show aura lieu les 8, 9 et 10 novembre prochain au Dôme de Paris. Une prévente est prévue le vendredi 26 janvier à 10 heures sur le site Live Nation avant la mise en vente des places à compter du mardi 30 janvier à 10 heures.

C'est aussi une question de respect pour le public, les années passent
Sylvie Vartan

Invitée sur le plateau de "Quotidien", l'ex-femme de Johnny Hallyday a expliqué les raisons qui l'ont poussé à prendre cette décision. "C’est vrai qu’il y aura un petit côté triste, je ne peux pas le cacher, mais il faut bien qu’un jour, on ne fasse pas un concert de trop", a-t-elle expliqué à Yann Barthès et son équipe. 

"J'ai été très privilégiée (…). J'ai eu un public toujours fidèle et expansif", admet l'interprète des tubes "Comme un garçon" ou "La plus belle pour aller danser". "Ça fait 60 ans que je chante, vous vous rendez compte ? Même moi, je ne m'en rends pas compte !", s'est amusé la mère de David Hallyday.

"C'est aussi une question de respect pour le public, les années passent et il faut savoir partir avant d'être sans force, sans voix", a également admis Sylvie Vartan qui se dit toujours autant "passionnée" par la scène. "Ça sera très émouvant pour moi. Quand je vois ma vie défiler… Cela a été tellement vite, tellement violent et passionné à tous points de vue. Je n'ai jamais été tiède", ajoute-t-elle au sujet de sa longue carrière débutée dans les années 1960.


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info