La fille d'Alain Delon était l'invitée du "Portrait de la Semaine" d'Audrey Crespo-Mara dans "Sept à Huit" ce dimanche.
Dans cette interview à retrouver ici en replay, la jeune femme de 32 ans s'exprime pour la première fois sur la bataille judiciaire qu'elle mène avec ses frères contre Hiromi Rollin.
Le trio accuse celle qui se présente comme la compagne d'Alain Delon d'avoir harcelé et manipulé leur père.

Elle a décidé de prendre la parole pour rétablir la vérité. D'ordinaire très discrète dans les médias, Anouchka Delon s'est exprimée pour la première fois sur l'affaire qui secoue le clan Delon. Très proche de son père, la fille d'Alain Delon a porté plainte en juillet dernier avec ses deux frères, Alain-Fabien et Anthony, contre Hiromi Rollin, qui se présente contre la compagne de leur père, et qu'ils accusent d'avoir harcelé le comédien et abusé de sa faiblesse. 

Anouchka Delon explique qu'elle a rencontré Hiromi Rollin, il y a 20 ans, sur le tournage du film Le Lion, où celle-ci était assistante de réalisation. "C'était une femme qui s'occupait de notre maison, de la résidence secondaire de notre père. Il ne m'a jamais présenté cette femme comme étant sa compagne", tranche d'entrée de jeu la jeune femme de 32 ans. 

Après son AVC, il y a quatre ans, j'en ai vu défiler des compagnes, mais des vraies
Anouchka Delon

Elle admet qu'elle a rencontré "beaucoup" de compagnes de son père. "Après son AVC, il y a quatre ans, j'en ai vu défiler des compagnes, mais des vraies que je connaissais depuis des années", lance-t-elle, le sourire aux lèvres. "C'est Alain Delon, il est séducteur, il a beaucoup de copines. Et il me les présentait", poursuit-elle. 

Il y a deux ans pourtant, Alain Delon avait présenté Hiromi Rollin comme sa étant compagne dans Paris Match ainsi que dans une émission sur TV5 Monde. "Elle l'a forcée à le dire !", rectifie Anouchka Delon, qui certifie que son père l'a fait en raison de la pression psychologique qu'exerçait sur lui la dame de compagnie. 

Hiromi Rollin aurait tout fait pour isoler Alain Delon

Hiromi Rollin, de son côté, a affirmé publiquement qu'elle s'était occupée seule d'Alain Delon depuis son AVC il y a quatre ans, sans aucune aide. "Ça m'a bien énervée ça aussi, parce qu'on n'a fait que lui proposer notre aide. Devant les médecins, elle disait qu'elle s'occupait de lui, mais il lui arrivait très souvent de partir à Paris pour la journée et de laisser notre père seul toute la journée avec deux-trois petites choses à grignoter".

Anouchka accuse Hiromi Rollin d'avoir abusé de la faiblesse du comédien de 87 ans, physiquement diminué par un AVC et un hématome sous dural. Selon elle, celle-ci effaçait régulièrement les messages que le comédien recevait de ses proches pour l'isoler encore plus. Elle explique également avoir entendu au téléphone Hiromi Rollin hurler contre son père et insulter ses enfants. "Je veux que tu m'épouses, j'en ai marre !", aurait-elle crié. "Elle m'a même interdit d'aller voir mon père. Là, je me suis dit qu'il fallait qu'on fasse quelque chose".  

On n'a pas été assez vigilants
Anouchka Delon

"On n'a pas été assez vigilants", admet la fille d'Alain Delon, qui se souvient du comportement inapproprié de Hiromi Rollin après que le comédien a fait son AVC. Très agitée, elle aurait pris à part le mari d'Anouchka pour lui faire part de ses inquiétudes. "Comment je vais faire s'il lui arrive quelque chose, je n'ai rien, je ne travaille pas, je n'ai pas d'argent, c'est lui qui me fait vivre. De toute façon, s'il ne me donne rien, si les enfants ne me donnent rien, je leur collerai un procès".

Anouchka confirme qu'Alain Delon se plaignait sans cesse de cette dame de compagnie qui lui pourrissait la vie. Pourquoi, alors, ne se sont-ils pas débarrassés plus tôt de cette personne si encombrante ? "Parce qu'elle lui a fait croire qu'elle était indispensable pour s'occuper de lui !", martèle la comédienne, qui raconte qu'elle ne pouvait jamais voir son père seul. 

Durant deux ans, la fratrie a monté un dossier

Alain Delon a fini par demander à ses enfants d'intervenir. Durant deux ans, ils ont monté un dossier "avec les gendarmes, avec des mains courantes". La fratrie a conjointement porté plainte le 5 juillet dernier pour "harcèlement moral, détournement de correspondances et maltraitance animale". Une plainte cosignée par Alain Delon, comme le rappelle sa fille. "C'est très important de le dire, il n'en pouvait plus de cette femme". Ils finissent alors par expulser Hiromi Rollin de la propriété de Douchy. "On a tout filmé, il n'y a pas eu de violence. Les gendarmes étaient là, le procureur a la vidéo".

La jeune femme confirme également que les enquêteurs ont découvert 110.000 euros en liquide dans les affaires d'Hiromi. "Dans une boîte à chaussure, au fond du placard", précise Anouchka, qui explique que la dame de compagnie retirait des sommes d'argent conséquentes toutes les semaines, soi-disant pour l'intendance. "J'ai retrouvé dans le frigo des choses périmées de 2 à 3 semaines", déplore la fille de l'acteur.

Alain Delon serait conscient des manigances d'Hiromi Rollin

De son côté, Hiromi Rollin, 60 ans, a publiquement pris la parole le 28 septembre dans Le Parisien. Elle affirme être "sereine" face aux plaintes déposées, car elle n'a "absolument rien à se reprocher". Elle estime que les enfants d'Alain Delon manipulent leur père pour se débarrasser d'elle. Elle-même a porté plainte au cœur de l'été contre la fratrie pour "violences", "vol" et "dénonciation calomnieuse". "Elle fait de l'enfumage, pardonnez le mot", tranche Anouchka. Et son père en était conscient. "Hiromi me prend la tête toute la journée. Elle ne m'aime pas. On sait que tout ce qu'elle veut, c'est l'héritage", lui aurait dit Alain Delon. 

Si ce dernier ne s'est pas encore exprimé publiquement, c'est parce qu'il n'en a pas envie, explique sa fille. Pas parce qu'il n'a plus sa tête, comme l'ont suggéré certains. "Peut-être qu'à un moment donné, il en aura envie"


Rania HOBALLAH | Propos recueillis par Audrey Crespo-Mara

Tout
TF1 Info