VIDÉO - Shy'm : "Depuis que mon fils est arrivé, j'ai retrouvé la magie de Noël"

Propos recueillis par Rania Hoballah
Publié le 15 décembre 2021 à 19h23
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

INTERVIEW - La chanteuse prête sa voix à "La Fille de Noël", un conte audio disponible sur Audible.com. Une expérience qui a enchanté la jeune maman. Rencontre.

Depuis qu'elle est maman, Noël a une nouvelle saveur. "En tant que jeune adulte les fêtes de fin d'années me déprimaient. Mais depuis que mon fils est arrivé, j'ai retrouvé la magie des fêtes de Noël comme je pouvais la vivre quand j'étais plus jeune", confie Shy'm, maman d'un petit Tahoma, né en janvier dernier. 

La chanteuse dont le prochain album sortira au premier trimestre 2022 prête sa voix à un conte de Noël baptisé La Fille de Noël et disponible sur Audible.com à partir du 16 décembre. "En tant que nouvelle maman, c'est vrai que j'ai reçu cette proposition différemment. Quand j'étais devant le micro pendant l'enregistrement, je me suis vraiment imaginée mon petit garçon l'écouter à deux ans, deux ans et demi", admet Shy'm qui incarne Noëlline, la fille du Père Noël, qui va devoir s'occuper de la distribution des cadeaux lorsque son père tombe malade. 

Lire aussi

On ne se rend pas compte effectivement à quel point c'est compliqué et fatiguant d'être une jeune maman

Shy'm

"Mais elle ne s'entend pas forcément bien avec l'autorité et elle n'en fait qu'à sa tête", explique Shy'm qui a été séduite par cette héroïne "vaillante et courageuse". "C'est une femme moderne !", sourit la chanteuse également conquise par le message moderne véhiculé par le conte qui parle aussi bien d'écologie que de recyclage des jouets. 

Artiste engagée, la jeune femme qui a allaité son fils pendant 6 mois n'a pas hésité à se mettre en scène en train de tirer son lait dans le clip de son dernier single, Tadada Tututu. Un bel hommage à la maternité. 

"On ne se rend pas compte effectivement à quel point c'est compliqué et fatiguant d'être une jeune maman. On est abreuvée de conseils et en même temps on en manque. Je me suis vraiment retrouvé dans un monde que je ne connaissais pas et c'était important pour moi de le soutenir et de le mettre en avant", admet celle qui se considère comme une "maman poule et angoissée". "Je crois que je risque d'être la même maman que j'ai eue !".


Propos recueillis par Rania Hoballah

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info