Taylor Swift : Singapour s'offre l'exclusivité des concerts de la star et sème la zizanie en Asie

Publié le 4 mars 2024 à 12h06

Source : Bonjour !

Le 2 mars, Taylor Swift a donné le coup d'envoi d'une série de six concerts à Singapour face à 300.000 personnes.
Le gouvernement de la cité-État a reconnu avoir versé une subvention à la chanteuse américaine pour l'exclusivité de ces spectacles.
Si le montant n'a pas été révélé, certaines sources évoquent la somme de 3 millions de dollars par show.

Taylor Swift va-t-elle créer un incident diplomatique régional ? Le Premier ministre thaïlandais Srettha Thavisin a mis le feu aux poudres en révélant que Singapour aurait versé plusieurs millions de dollars à Taylor Swift pour s'assurer l'exclusivité de ses concerts dans la région. Du 2 au 9 mars, l'artiste pop la plus populaire au monde donnera six concerts au Stade national de Singapour. Plus de 300.000 billets ont été vendus. Il s'agira de la seule étape en Asie du Sud-Est de sa tournée à succès Eras.

D'après Srettha Thavisin, Singapour aurait payé une somme comprise entre deux et trois millions de dollars par concert. Il assure qu'il aurait aimé que son pays bénéficie lui aussi de l'effet Taylor Swift. Toutes les villes et pays où la chanteuse de 34 ans s’est produite ont enregistré une forte augmentation de leurs revenus, rappelle The Independant. À Singapour, les réservations de vols et d'hôtels ont véritablement explosé. La star américaine devrait rapporter 300 millions de dollars de recettes touristiques. 

Un procédé indigne ?

Le ministre philippin des Affaires étrangères a également fait part de sa colère, tout en soulignant que le comportement de Singapour n'est pas digne des principes de solidarité de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est. Face à ces critiques, les autorités singapouriennes ont minimisé le rôle et le montant de la subvention accordée à Taylor Swift pour l'exclusivité de ses concerts dans la cité-État. 

"Il y a eu des spéculations sur le montant de la subvention. Je peux dire que (le montant) de la subvention n'est pas exact et qu'elle n'est pas aussi élevée que ce que l'on pensait", a déclaré ce lundi le ministre de la Culture, Edwin Tong, devant le Parlement.

"Pour des raisons de confidentialité commerciale, nous ne pouvons pas révéler le montant précis de la subvention ni ses conditions", a-t-il ajouté, indiquant par ailleurs que les avantages économiques pour Singapour "sont jugés importants et dépassent le montant de la subvention".

Edwin Tong a minimisé le rôle que la subvention a pu jouer pour convaincre Swift de se produire uniquement à Singapour. "Les promoteurs des meilleurs artistes feront leur propre calcul et évalueront où ils souhaitent se produire et pendant combien de temps", a-t-il déclaré, citant l'emplacement et les infrastructures de Singapour comme facteurs essentiels du choix de la cité-État.


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info