Le WE

T-shirts, café, montres... quand le Louvre s'ouvre au business

Publié le 10 avril 2021 à 20h28, mis à jour le 11 avril 2021 à 16h33

Source : JT 20h WE

ÉCONOMIE DE L'ART - Le statut de grand musée du monde en termes de surface et de fréquentation n'empêche pas le Louvre de rester à la recherche de nouvelles sources de revenus. L'établissement public a donc décidé de vendre ce qu'il a de plus précieux : sa marque.

Frederico et Fanny gardent un pas tranquille dans la grande galerie du Louvre. Pour quelques heures, ces instagrameurs se sont vu confier les clés du plus grand musée du monde avec accès illimité. Et s'ils sont aujourd'hui considérés comme de précieux VIP, c'est en raison des t-shirts qu'ils ont créés. Une vingtaine de produits, nés d'un dialogue que l'on pensait improbable entre le géant japonais Uniqlo et le musée du Louvre. Et voilà comment Frederico se retrouve ici, choisi pour promouvoir avec beaucoup d'astuces des vêtements vendus juste sous la barre des 15 euros et qu'il sait très bien glisser dans ses vidéos.

Voilà donc un nouveau relais de communication pour un musée qui semble avoir pris conscience des trésors de possibilité que lui offre naturellement les chefs-d'œuvre qu'il abrite. Une nouvelle boutique en ligne vient donc exploiter la marque Louvre, venue s'offrir des partenariats avec les montres Swatch, les coques de téléphones Casetify, un Monopoly. L'idée, c'est bien sûr de dégager de nouveaux revenus. Découvrez la suite de ce reportage dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction TF1 Info