Une photographie a intrigué les réseaux sociaux pendant tout l'été.
On aurait retrouvé un cliché inédit d'Arthur Rimbaud à 19 ans.
On ne disposait jusqu'ici que d'une poignée de portraits du poète.
De nombreux internautes ont cru à l'authenticité du cliché retrouvé... qui s'est avéré être un faux.

On y retrouve le ton sépia typique des photographies de l'époque, et le personnage porte une redingote comme aurait pu le faire un contemporain. À l'arrière-plan, une rue qui rappelle les photographies de Paris par Eugène Atget à la fin du XIXᵉ siècle. Le visage est celui d'un jeune homme, les yeux cernés, très ressemblant aux quelques rares clichés existant d'Arthur Rimbaud. 

Une photo signée "Ernest Balthazar"

Le document est même daté du 1ᵉʳ novembre 1973, et signé : son auteur, Ernest Balthazar, est présenté comme un photographe de rue, devant lequel aurait posé le poète. Mais lorsque TF1info a soumis la photographie aux experts du musée Arthur Rimbaud, sa directrice a tout de suite tiqué. Le grain de l'image est trop fin, trop net pour un tirage d'époque. 

Et surtout, les portraitistes de rue n'existaient pas en 1873, alors que la technique photographique nécessitait encore un temps de pose très long, et un éclairage massif. À l'arrière-plan, des personnages nets bien qu'en mouvement, une performance inatteignable à l'époque, achèvent de démonter l'authenticité de la photographie. Il n'y a aucun doute, cette image est fausse, comme le démontre la journaliste Samira El Gadir sur le plateau du 20H de TF1, visible dans la vidéo ci-dessus.

Luc Loiseaux

Alors, qui est derrière ce portrait ? En réalité, elle a été fabriquée par une intelligence artificielle. Cette technologie permet notamment de vieillir le visage du poète, à partir d'un cliché authentique remontant à 1871. L'auteur de la supercherie, Luc Loiseaux, admet qu'il a un peu ajusté le destin, qui aurait fait se rencontrer un photographe et Arthur Rimbaud dans une rue de Paris. 

Mais il n'a pas cherché à tromper les internautes, et explique qu'il s'agit d'un faux dès sa première publication du cliché. La photographie a cependant circulé, débarrassée des avertissements de l'auteur, créant un buzz qu'un simple retour à la source par recherche d'image inversée permettait pourtant d'éviter. Passionné par "l'homme aux semelles de vent", dont il a dévoré les biographies, Luc Loiseaux explique qu'il veut justement utiliser l'intelligence artificielle pour combler le manque d'images du poète.

Luc Loiseaux

Et ce n'est pas sa seule création, il a par exemple mis en scène Rimbaud lors de son départ pour Paris, ou au moment de sa rencontre avec le poète Paul Verlaine, des moments qui ont bien existé dans la vie d'Arthur Rimbaud. Sa carrière météorique est d'ailleurs très documentée, de ses premières fulgurances poétiques alors qu'il n'est qu'un adolescent de Charleville-Mézières, jusqu'à ce qu'il quitte Paris, à peine âgé de 20 ans. 

Ironiquement, au cours des nombreuses pérégrinations qu'il vécut ensuite, celui qui avait définitivement renoncé à la poésie s'est pendant un temps essayé à la photographie, réalisant lui-même quelques autoportraits. Les clichés qui nous sont parvenus sont d'une très mauvaise qualité, et le visage de l'artiste à peine identifiable

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


La rédaction de TF1info | Samira El Gadir

Tout
TF1 Info