VIDÉO - #MeTooGarçons : "Ils m'ont cassé", le témoignage de l'acteur Francis Renaud au 20H de TF1

par A. Lo. Reportage : François-Xavier Ménage, Olivier Cresta
Publié le 2 mars 2024 à 20h25

Source : TF1 Info

Dans le sillage des révélations de Judith Godrèche, un #MeTooGarçons a été lancé.
Un moyen de libérer la parole chez les hommes qui ont aussi pu être victimes de violences dans le milieu du cinéma.
Francis Renaud, acteur et producteur français, a témoigné auprès de TF1.

Une libération de la parole masculine. Le 23 février dernier, dans le sillage des accusations portées par l'actrice Judith Godrèche, la star de la série "Munch", Aurélien Wiik, raconte avoir été victime d'agressions sexuelles et de harcèlement au début de sa carrière. Dans la foulée, il lance le #MeTooGarçons. Depuis, ce hashtag a été relayé des centaines de fois, de nombreux hommes racontant avoir également subi des violences dans le milieu du cinéma. Parmi eux, Francis Renaud.

Les noms que je cite, c'est des gens connus, c'est des pontes
Francis Renaud

Cet acteur, qui a notamment tourné dans de nombreux films d'Olivier Marchal, a accusé un directeur de casting de harcèlement et d'agression sexuelle au début des années 1990. "Pendant une heure et demie, je suis tétanisé, je peux plus bouger, il est à ma droite. Je n'ai qu'une envie, c'est de partir, mais je peux pas, je ne sais pas pourquoi, je suis figé sur le fauteuil. Et là, il prend sa main et il la met entre mes cuisses. Et il me touche", confie-t-il dans l'enquête en tête de cet article. "Il me dit : 'Tu sais Francis, le droit de cuissage, ça existe. Pour réussir, il faut coucher'", dénonce-t-il encore.

Ce n'est pas la première fois que le désormais producteur fait part de telles accusations. En 2018, après la vague #MeToo, il publie un livre, La Rage au cœur, dans lequel il dénonce ce qu'il appelle des "agissements déplorables". Mais selon lui, le monde du cinéma n'a rien entendu. On lui aurait dit "'Ferme ta gueule', 'Dis rien'. Parce que les noms que je cite, c'est des gens connus, c'est des pontes", révèle Francis Renaud. "C'est des psychopathes, c'est des malades qui ont soif de sexe. Ils m'ont cassé", poursuit l'acteur, la voix brisée par l'émotion.

"J'avais un rêve quand j'étais gosse, c'était de toucher les étoiles. C'était de rentrer dans cette belle toile, mais qui est dégueulasse, qui pue la merde", continue-t-il à propos du monde du cinéma. Joint, le directeur de casting dément les accusations. Mais il y a quelques jours, Francis Renaud a porté plainte et l'a fait savoir sur les réseaux sociaux. Des dizaines de témoignages similaires lui ont été envoyés depuis. "Il faut réhabiliter à travers la justice ces victimes qui dénoncent aujourd'hui des choses effroyables que je découvre et que je lis. Et qui sont insupportables", martèle-t-il.

Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, en 2022, 87.000 victimes de violences sexuelles ont été enregistrées en France. 13% sont des hommes et pour trois cas sur quatre, les faits dénoncés se produisent avant leurs 18 ans. "Il est très difficile pour une victime de parler, et je pense que pour un homme, c'est extrêmement difficile", souligne Isabelle Debré, présidente de l'association L'enfant bleu, qui lutte et dénonce les maltraitances infantiles. Avec #MeTooGarçons, les hommes victimes gagnent un espace pour être entendus à leur tour. Il faut désormais guérir, et surtout, prévenir, pour que de telles violences ne se reproduisent pas.


A. Lo. Reportage : François-Xavier Ménage, Olivier Cresta

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info