La série Netflix a enfin dévoilé un aperçu de sa suite qui sera disponible le 9 novembre.
Place à la décennie 1990, marqué notamment par le divorce retentissant de Charles et Diana.
Avant même leur diffusion, ces nouveaux épisodes sont pointés du doigt par plusieurs personnalités pour leur inexactitude historique.

Quelle meilleure chanson que "Bitter Sweet Symphony", la "symphonie douce-amère" de The Verve, pour illustrer l’une des décennies les plus dévastatrices pour les Windsor ? The Crown plonge dans les années 1990 pour une cinquième saison aussi attendue par le public que redoutée par Buckingham. Car l'époque en question a été vécu avec beaucoup de difficultés par la famille royale britannique. "Les scandales royaux ont-ils nui à la réputation de ce pays ?", s’interroge un journaliste dans la première bande-annonce.

Le public retrouvera Elizabeth II et ses proches en plein tumulte, provoqué notamment par le divorce retentissant du prince Charles et de Diana. "Je ne crois pas que ce soit mon comportement qui menace la survie de la monarchie", lance la souveraine à son fils aîné qui reprend sa passion avec son premier amour Camilla Parker-Bowles. Quant à la princesse de Galles, elle est "au bord de l’implosion à cause de la manière dont elle pense avoir été traitée".

L'interview choc de 1995 reproduite à l'écran

La bande-annonce répond à une question que beaucoup se posaient. The Crown allait-elle reproduire l’interview donnée en 1995, dans laquelle Lady Di évoquait pêle-mêle sa boulimie, sa dépression et affirmait qu’il y avait "trois personnes" dans leur mariage ? La réponse est oui. Elizabeth Debicki, qui succède à l’impressionnante Emma Corrin, apparaît face caméra dans une réinterprétation de l’entretien qui a tenu en haleine plus de 20 millions de téléspectateurs britanniques lors de sa diffusion. Cité par le Telegraph, un proche du prince William le disait "en colère" de voir Netflix "faire du profit sur" cet évènement. Les critiques à l’encontre de la série se sont multipliées ces dernières semaines.

L’actrice Judi Dench, amie de Camilla aujourd’hui reine consort, a demandé à Netflix d’ajouter un avertissement avant chaque épisode pour rappeler que The Crown n’était pas un documentaire. C’est ce que martèle la plateforme dans ses récents communiqués, insistant sur le fait que la série "a toujours été présentée comme une fiction basée sur des évènements historiques".


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info