Resté secret pendant deux ans, le projet unissant Jean-Jacques Goldman à une classe de Vénissieux n’en finit plus d’attendrir la Toile.
Une équipe de "Bonjour ! La Matinale TF1" a rencontré l’institutrice à l’origine de cette collaboration surprise entre la star de la chanson française et ses anciens élèves de CM1.

Sa parole est si rare que tout ce qu’il fait prend une dimension folle. En retrait de la vie médiatique depuis bientôt dix ans, Jean-Jacques Goldman n’a pas sorti d’album depuis plus de vingt ans. Alors quand la nouvelle s’est répandue qu’il avait écrit une chanson inédite pour une classe de CM1, Internet ne pouvait que s’enflammer. Resté secret pendant deux ans, la collaboration unissant la personnalité préférée des Français à des élèves de Vénissieux a été mise au jour par le quotidien régional Le Progrès après les commémorations du 8 mai. Un groupe d’écoliers reprend alors "Résistant", un morceau inédit signé du patron de la chanson française.

L’idée est née dans l’esprit de Nadia Bachmar, institutrice à Vénissieux, dans le cadre d’un projet musical sur l’histoire de la commune. "J’ai sollicité Jean-Jacques Goldman dès 2019, car je savais que son père avait été dans la Résistance à Vénissieux. En juillet 2020, j’ai eu une réponse de sa part me disant : 'Ok pour la chanson'", raconte-t-elle dans "Bonjour ! La Matinale TF1". "Ce qui nous lie indéniablement, c’est qu’on est tous les deux des enfants d’immigrés. On est amoureux de l’école de la République, de la France. C’est vraiment ce cœur qui bat de mille et une couleurs", note l'enseignante.

Deux ans plus tard, le septuagénaire enregistre la chanson à distance avec des élèves encore impressionnés aujourd'hui, même s'ils ont bien grandi. "C'est un chanteur connu des années 90. Il a écrit beaucoup de chansons, c'est quelqu'un !", s'enthousiasme Suleymane, 14 ans. Jean-Jacques Goldman signe même l'ouverture du titre, lisant une lettre du résistant arménien panthéonisé, Missak Manouchian. À l'arrière de la pochette de ce disque pas comme les autres, l'institutrice remercie le chanteur de "faire ce bout de chemin avec nous". "Gageons que notre jeunesse se saisisse du passé comme le préalable au présent", peut-on lire sur cet objet collector.


D.D.F.

Tout
TF1 Info